.
.

Les Echos du Sud-Ouest

.

Sud-ouest : Lancement de la 3e édition du festival international des Patrimoines Immatériels


Le comité d’organisation du Festival International des Patrimoines Immatériels (transmission des savoirs et savoir-faire anciens), a tenu le vendredi 13 mars à la mairie de Gaoua une conférence de presse. Cette conférence qui a réuni les hommes de medias, les autorités régionales et des partenaires culturels venus pour la majorité du Brésil s’est voulu aussi un cadre de lancement de la 3e édition dudit festival.

« Les peuples du rameau Lobi, 7 cultures qui nous sont racontées à travers les âges, les hommes, les objets et rites… » C’est sous ce thème que se tiendra la troisième édition du festival sur le patrimoine immatériel des peuples du rameau Lobi à Gaoua après l’édition des bobos et senoufos.

 Pour le promoteur du festival François Moise BAMBA l’initiative est partie d’un constat : « j’ai travaillé plusieurs années à la maison de la parole à Bobo Dioulasso et au festival Yelen, considéré comme la Mecque du conte en Afrique. Et c’est là j’ai vu que le conteur burkinabé en particulier et africain en particulier n’arrivait pas à faire une démarche de particulariser leur pratique oratoire. Tous ceux qui venaient avec leur spectacle le plus souvent c’est les livres d’Amadou Ampaté BA qu’ils allaient prendre, choisir un ou deux contes et en faire un spectacle. C’est alors que j’ai entrepris à encourager ces derniers à aller dans leur patrimoine, leur village collecter les contes, mais ça ne marchait pas c’est donc en 2016 que j’ai eu l’idée de créer ce festival pour donner de la visibilité de la grande diversité que nous avons au Burkina ».

A travers ce festival Moïse BAMBA et son équipe composé de Burkinabé, d’Ivoiriens, Guinéens, de Togolais et de Brésiliens entendent  susciter auprès des populations du rameau lobi la volonté de conserver les pratiques culturelles que les anciens les ont légué et encourager les détenteurs des savoirs et savoir- faire anciens à les transmettre à la jeune génération.

Du 13 au 17 mars le comité d’organisation de la 3e édition du festival sillonneront dans les villages de holly, Bonko, Doudou, Djantara et Ossoro non seulement pour découvrir les détenteurs des savoirs et savoir-faire anciens mais aussi pour collecter les informations relatives au Patrimoine Immatériel et matériel des peuples du rameau Lobi.

L’ouverture officielle de la 3e édition du festival se tiendra à Bobo le 19 Mars 2020 avec pour pays africain invité d’honneur la Guinée Conakry et le Brésil est la culture internationale invité d’honneur. Cette étape de Bobo sera l’occasion pour le peuple du rameau lobi d’exposer devant les festivaliers de divers horizons leurs savoirs et savoir- faire anciens.

SIE MICHAEL DAH



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *