.
.

Les Echos du Sud-Ouest

.

RENTREE SCOLAIRE AU SUD-OUEST: tout est prêt pour le démarrage des cours


Après la rentrée administrative effectuée par les enseignants le 17 septembre 2018, c’est le tour des élèves de rejoindre les classes ce lundi 1er octobre 2018. A l’occasion de cette rentrée, les autorités  régionales sont sorties pour encourager les acteurs. Ce sont au total six (6) établissements qui ont reçu la visite des deux directeurs régionaux.

Les élèves du sud-ouest ont effectué ce lundi 1er octobre 2018 la rentrée pédagogique à l’instar de leurs camarades des autres localités du pays. Mise en place du personnel, accueil et installation des élèves étaient au menu des activités de ce premier jour dans les différents établissements. Et pour constater l’effectivité de tout cela le Directeur régional de l’éducation préscolaire primaire et non formelle (DREPPNF) du sud-ouest, Jean Joseph Somda et son homologue de l’éducation post-primaire et secondaire, Sankaon Somé sont allés sur le terrain. Ils ont visité trois écoles primaires notamment les écoles Tielkan, deux établissements secondaires et un préscolaire. Les directeurs des écolesTielkan ont rassuré que le personnel est en place et que les cours pourront commencer incessamment. « Tout se passe bien. Les élèves sont là, ils sont installés. Nous avons reçu les fournitures, nous allons les distribuer. D’ici là, nous allons commencer les cours »a dit Félicité Djerma /Téri directrice de l’école Tielkan C.

Au CEG de Tielkan logé dans la même enceinte, les choses se déroulent normalement. Selon son directeur KoudbiZongo, il n’y a pas de difficultés majeures. Cependant le personnel n’est pas encore en place. En effet, l’établissement ne dispose que de deux professeurs permanents et un professeur PEJEN. Malheureusement les deux  permanents ne sont pas encore mandatés et ont donc décidé de ne pas rejoindre. Le CEG également ne dispose pas de locaux pour l’administration ce qui est un handicap d’après KoudbiZongo. Il est confronté en outre à la forte demande de place. « Cette année, nous sommes débordés par les effectifs. Nous voulons bien recruter les élèves, mais ils n’y a pas de salles pour les accueillir» a-t-il déploré. Les difficultés, le directeur du CEEP de Tielkan,  Adama Drabo les vit également. En effet, ce centre préscolaire est confronté au manque de personnel, de matériel et a besoin d’être clôturé. Qu’à cela ne tienne, les tout petits ont aussi effectué leur rentrée. Au lycée Municipal,  dernière étape de cette sortie de supervision, toutes les dispositions sont prises pour permettre un démarrage effectif des cours. Partout où les directeurs régionaux sont passés, ils ont prodigué des encouragements aux acteurs. Ils les ont par ailleurs assurés de leur soutien. Ils ont souhaité une bonne et que les résultats soient meilleurs à l’année scolaire écoulée.

Dar Flavien DA



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *