.
.

Les Echos du Sud-Ouest

.

Musée des civilisations des peuples du sud-ouest : Le musée de Madeleine père


Fruit et œuvre de la célèbre ethnologue et religieuse Madeleine Père, le musée des civilisations des peuples du sud-ouest est un musée de profil ethnographique. Ce musée présente de magnifiques collections d’objets usuels et rituels des différents peuples de la famille Lobi. De nombreuses photographies anciennes permettent de visualiser les scènes de leur vie traditionnelle. Bafujiinfos vous présente une série d’articles sur ce patrimoine culturel dont la notoriété va au-delà des frontières Burkinabé.

C’est un musée ethnographique qui existe depuis le 21 décembre 1990. L’actuel bâtiment ou est logé le musée a été construit en banco dans les années  1920. Il a d’abord été une école puis un hôpital avant d’être abandonné. Grâce à Madeleine PERE et avec l’aide de la France ce bâtiment a été réhabilité, de 1988 à 1990.

Tchodinté Désiré Somé conservateur au musée des civilisations des  peuples  du  sud-ouest a connu feu Madeleine PERE à la première édition de la semaine nationale de la culture  Gaoua 1984. Pour M. Somé, Madeleine père est l’auteure et la cheville ouvrière du musée. « Elle a édité un livre sur les Lobi  au fur et à mesure qu’elle le faisait, elle collectait une grande quantité d’objets ». Lesdits objets ont été exposés pour la première fois à la SNC 1984. « Après l’exposition elle partait à la retraite mais qui pour s’en occuper ? Mais quand elle a appris qu’on doit ouvrir le musée,  elle s’est rendu au ministère et a plaidée pour l’ouverture d’un musée dans la ville de Gaoua. Le gouvernement de l’époque a par un décret procédé à la création des musées depuis 1985  ». La région du sud-ouest a été la plus chanceuse puisque des objets d’art collecté par Madeleine PERE étaient déjà disponibles.

L’histoire de sept ethnies s’y trouve.

Ce patrimoine culturel parle du mode de vie, l’origine et l’organisation des ethnies qui composent le sud-ouest. Il s’agit des Birifor, Lobi, Djan, Pougouli, Touni, Gan et Dagara. Pour Oumar GOLANE, premier responsable du musée, l’appellation du musée des civilisations des peuples du sud-ouest est juste puisqu’il englobe toute la région du sud-ouest. « Les objets que ce musée dispose ne proviennent pas seulement du Poni, il y a les objets de Dano, de Batié, de Diébougou et Gaoua raison pour laquelle s’est donnée cette appellation, sinon le nom musée du Poni ne colle pas au regard des objets que nous disposons », a-t-il ajouté.

Les pièces du musée des civilisations des peuples du sud-ouest sont conservées exposées dans un bâtiment hérité de l’époque coloniale. Le musée des civilisations des peuples du sud-ouest regroupe plusieurs salles d’exposition à savoir la salle féminine, masculine et la salle des cultes .Ces différentes salles  contiennent des objets consacrés à l’histoire, aux arts et aux traditions des peuples du Sud-ouest. Au grand dehors dans la cour du musée, des habitats traditionnels en pays Lobi et Gan attirent  régulièrement les visiteurs.

Les habitats Lobi dans la cour du musée

Dans le cadre de la décentralisation, la gestion du musée des civilisations des  peuples  du  sud-ouest est aujourd’hui transférée à la commune de Gaoua. Le musée est  dirigé par des agents de l’Etat.

 

Victorien DIBLONI



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *