.
.

Les Echos du Sud-Ouest

.

Etat de la corruption en 2017 : La police municipale en tête de liste des services les plus corrompus


Police municipale, Douanes et Direction générale des transports terrestres et maritimes (DGTTM) constituent le trio de tête des services les plus corrompus en 2017. Tel est le classement fait par le REN-LAC, qui a rendu public, ce mardi 17 juillet 2018, son rapport 2017 sur l’état de la corruption au Burkina.

Selon le patron du REN-LAC, sur 258 contacts avec la police municipale, 244 ont fait l’objet de corruption. Au niveau de la douane, sur 60 sollicitations, 38 ont aussi fait l’objet de corruption ; et à la DGTTM, 62 cas de corruption ont été enregistrés sur 118 sollicitations. La plupart des cas ont été enregistrés au service de l’administration des examens pour l’obtention des permis de conduire.

De façon générale, le REN-LAC note une hausse du niveau de la corruption en 2017 par rapport à 2016. Ainsi sur 10 enquêtés, 7 ont estimé que la corruption a été très fréquente en 2017, contre 5 sur 10 en 2016.

Les enquêteurs ont aussi enregistré des témoignages de certains citoyens. Il en ressort que sur 2 000 personnes interrogées, 477, soit 23,9 %, ont offert directement une ou des rétributions à un agent public en contrepartie de services non-soumis à payement.

Source:Lefaso.net



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *