.
.

Les Echos du Sud-Ouest

.

DRCAT du Sud-ouest : Idrissa OUEDRAOGO passe le témoin à Séraphine SOME


Nommée en conseil des ministres le 8 janvier 2020, c’est ce 28 janvier que Séraphine SOME/MILOGO a pris service à la direction régionale de la culture des arts et du tourisme du sud-ouest (DRCAT). Elle remplace à ce poste Idrissa OUEDRAOGO qui aura passé un peu plus de deux ans à la tête de cette direction. C’est avec le sentiment du devoir accompli que ce dernier quitte cette région. La cérémonie de passation de service a été présidée par Antoine Sylvanus Marie DOAMBA Haut-commissaire de la province du Poni, représentant le gouverneur de la région du sud-ouest.  

C’est après deux ans et neuf mois passés à la tête de la direction régionale de la culture des arts et du tourisme qu’Idrissa OUEDRAOGO a passé le témoin à Séraphine SOME/MILLOGO. La cérémonie de passation de charge est intervenue le mardi 28 janvier 2020 à la salle de conférence du gouvernorat du sud-ouest à Gaoua. Le directeur sortant a fait un bilan de son passage à la direction régionale de la culture des arts et du tourisme. De ce bilan, on note l’organisation des manifestations culturelles et touristiques, le renforcement des capacités des acteurs, la construction et la réhabilitation des monuments entre autres. Il a déclaré que la direction régionale a pu apporter un plus à la dynamisation du secteur de la culture. Cependant le contexte sécuritaire n’a pas permis l’aboutissement de certains projets.

Idrissa OUEDRAOGO qui au départ avait quelques appréhensions, quitte la tête de cette direction avec le sentiment du devoir accompli. « Au moment où on me confiait la responsabilité de diriger la direction régionale de la culture des arts et du tourisme dans la région du sud-ouest, j’avoue que la pression était forte. Il y avait beaucoup de questionnements qui me taraudaient l’esprit. Mais dès que j’ai pris la direction, j’ai eu la chance d’avoir un personnel très disponible, des acteurs culturels très dévoués. Je n’ai pas la prétention d’avoir accompli toute la mission, parce que les défis restent toujours, mais avec le peu de temps que nous avons eu à faire dans la région, nous avons senti qu’il y a eu un dynamisme et tous les obstacles que nous avons rencontrés sur le terrain, à travers l’esprit du dialogue, la communication, nous avons travaillé à surmonter cela dans la collégialité. Je garde un très bon souvenir de la région » s’est-il exprimé. Il a sollicité de ses collaborateurs, des autorités administratives, coutumières et religieuses l’accompagnement de la nouvelle directrice parce que beaucoup de choses reste à faire pour la dynamisation du secteur de la culture et du tourisme dans la région.

Après son installation par le Haut-commissaire de la province du Poni, représentant le gouverneur, Séraphine SOME dit mesurer les enjeux et les responsabilités auxquels elle doit faire face. « C’est des sentiments de joie avant tout. Une reconnaissance envers les plus hautes autorités surtout le ministre de la culture des arts et du tourisme qui a bien voulu placé sa confiance en moi. Alors nous travaillerons à mériter cette confiance. Nous travaillerons surtout à valoriser, à promouvoir le riche patrimoine culturel de la région. Il nous reviendra à faire en sorte que les burkinabè dans leur ensemble puissent connaitre les sites, les potentialités qui existent dans la région du sud-ouest » a-t-elle confié.  Elle espère bénéficier de la collaboration de tous les acteurs de la direction régionale des arts et du tourisme du sud-ouest.

Le Haut-commissaire a traduit ses reconnaissances à Idrissa OUEDRAOGO pour le travail abattu durant ces deux ans à la tête de cette direction. Il a aussi invité la nouvelle directrice à mettre à profit ses compétences de communicatrice pour promouvoir la culture et le tourisme dans la région du sud-ouest. La remise de cadeaux au directeur sortant et les félicitations des autorités, des collaborateurs parents et amis des deux ont mis fin à cette cérémonie. Il faut noter qu’avant sa nomination, Séraphine SOME/MILLOGO, conseillère en science et technique de l’information et de la communication était la directrice de la communication et de la presse ministérielle (DCPM) du Ministère de la culture.

Dar Flavien DA



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *