.
.

Les Echos du Sud-Ouest

.

Conférence de presse du ministre de la sécurité: Une arrestation 4 morts et des blessés


Le ministre de la sécurité a animé une conférence de presse ce mardi midi . Il a été essentiellement question de dresser le bilan de l’opération de démantèlement de présumés terroristes menée par les forces de défense et de sécurité Burkinabè à Rayongo dans la périphérie de Ouagadougou.

Trois assaillants abattus, un autre arrêté dans les toilettes du célibatorium dans lequel ils vivaient. Un gendarme de l’unité spéciale tué, 4 autres blessés et deux civils blessés, c’est le bilan de l’opération de démantèlement menée par les FDS. Selon Clément Pègwendé Sawadogo, l’opération a démarré dans la nuit du 22 Mai aux environs de 1heure du matin et a pris fin à 08h.

C’est sur la base d’informations reçues que les forces de défense et de sécurité sont allés à Rayongo pour une opération de démantèlement de présumés terroristes. Cette opération s’inscrit dans la continuité des ratissages des attaques du 02 Mars. Le ministre souligne qu’un premier groupe avait été démantelé dans la zone avant cette opération. Ces derniers sont entre les mains des enquêteurs a-t-il indiqué .

Les présumés terroristes disposaient d’armes AK 47 , de PKMS, de grenades et de tenues militaires Burkinabè et Français.

Pour le ministre de la sécurité, les populations Burkinabè collaborent de plus en plus avec les FDS. Il a lancé un appel aux populations à toujours collaborer car dit-il les sources sont soigneusement gardées.

Dalou Mathieu Da



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *