.
.

Les Echos du Sud-Ouest

.

Burkina Faso : L’importation du Tilapia est interdite


Le ministère des ressources animales et halieutiques a animé une conférence de presse  ce 06 février 2018. La rencontre avec les hommes de médias avait pour but de donner des informations sur l’arrêté interministériel  du 18 janvier 2018 .C’est un arrêté portant interdiction  provisoire d’importation, de distribution et de commercialisation de poisson vivant sous diverses formes ou mort sous forme congelée.

L’arrêté pris est à titre conservatoire . Il  vise selon, Dr Adama Maïga, directeur de la Santé publique  vétérinaire et de la législation à protéger la production de poisson tilapia dans notre pays. Les pays concernés par  la mesure d’interdiction sont la Colombie, l’Equateur, l’Egypte, Israël, la Thaïlande et les Philippines. En effet ces poissons sont infectés par le virus de lac du tilapia. Cependant assure  les conférenciers, la raison est plus économique que sanitaire. « C’est une maladie spécifique des poissons. Ce n’est pas une maladie transmissible aux humains. On peut consommer le poisson sans aucun danger. Mais seulement, c’est un problème économique qui a fait qu’on a pris l’arrêté ». a déclaré  docteur Adama Maiga.

Les fermes qui produisent le poisson tilapia au Burkina pourraient enregistrer des pertes sèches si l’on ne prenait pas des mesures conservatoires, selon le directeur général des Ressources halieutiques,  Henri Zerbo. A l’entendre, le tilapia infecté pourrait contaminer l’espèce locale sous diverses formes au niveau des fermes. Et de rappeler au passage que la rente annuelle serait de l’ordre de 200 à 300 millions de F CFA en moyenne en termes de production de poisson.

L’alerte a été donnée le 26 mai 2017 sur la circulation du virus et le processus d’élaboration de l’arrêté a commencé en septembre 2017.

Bafujiinfos.com

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *