.
.

Les Echos du Sud-Ouest

.

BEPC session de 2020 : 11 440  candidats composent dans la région du sud-ouest


Les examens du CEP, du BEP et du BEP ont débuté ce mardi 14 juillet 2020 sur toute l’étendue du territoire national. Dans la région du sud-ouest, ils sont 11 440 candidats au BEPC et 312 à l’enseignement technique. Le lancement officiel des épreuves est intervenu au lycée provincial Bafuji de Gaoua par le Secrétaire général de la région du Sud-ouest, Aboubacar Traoré.

Les examens scolaires de la session de 2020 se tiennent cette année dans un contexte marqué par la maladie à coronavirus ayant entraîné la fermeture des classes pendant plus de deux mois. Cette situation a entraîné un réaménagement du calendrier scolaire.

Ce 14 juillet, les candidats composent pour le BEPC et le BEP dans la région du sud-ouest. Le top départ de la composition des épreuves de ces examens a été donné au lycée provincial Bafuji de Gaoua par le secrétaire général de la région du sud-ouest. L’autorité régionale a encouragé et prodigué des conseils aux candidats pour que la région puisse garder sa place au plan national.  « Nous sommes venus pour encourager les candidats. Nous leur avons demandé de rester sereins, de ne pas paniquer, de lire attentivement, bien comprendre avant de répondre. Nous leur avons souhaité bonne chance et de pouvoir garder la place qu’ils ont toujours occupée » a dit Aboubacar TRAORE.

Pour le Directeur régional des enseignements post-primaires et secondaires, Sankaon SOME, cette session est une opportunité qui est donnée aux candidats de pouvoir avoir leur parchemin. Il reste confiant malgré les perturbations dues à la maladie du COVID-19. « Nos attentes, c’est que les candidats puissent s’expriment pleinement. On sait que l’année a été émaillée de difficultés mais on sait aussi que les élèves sont restés dans la dynamique de l’apprentissage. Nous demeurons confiants que les résultats même si ça sera difficile, la région du sud-ouest puisse garder sa place comme ces dernières années » a dit le Directeur régional.

Pour cette session, ils sont 317 995 candidats dont 55,15%  de filles sur le plan national. Cette année, la tenue des examens se déroule dans un contexte de crise sécuritaire liée aux attaques terroristes et de crise sanitaire liée à la pandémie du COVID-19.

En rappel, c’est le premier juin dernier que les établissements ont été rouverts après deux mois et demi de fermeture afin de pouvoir achever l’année scolaire.

Dar Flavien DA



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *