.
.

Les Echos du Sud-Ouest

.

Coupe de la Confédération : Ils l’ont fait !


L’équipe de Salimata et Tasséré Football (Salitas FC) entre dans l’histoire du football burkinabè et africain. L’équipe burkinabè, après seulement deux ans en première division, s’est qualifiée pour les phases de groupes de la Coupe de la Confédération en battant les Libyens de Al Nasr (3-1).

Mission accomplie ! Une première pour le football burkinabè. Un club intègre dans les phases de groupes d’une Coupe africaine grâce à Salitas FC. Ce samedi 19 janvier 2019 restera marqué dans la mémoire du football burkinabè puisque c’est à cette date qu’un club burkinabè a réussi à intégrer les phases de groupes de la Coupe de la Confédération. Battus, 1 à 0 au match aller du tour de cadrage par les Libyens de Al Nasr, il a fallu seulement 30 minutes de jeu pour que l’équipe de Salitas s’ouvre la voie de la qualification.

Un homme, Cédric Badolo symbolise tout l’exploit de l’équipe burkinabè. Sur un corner, l’ailier droit de Salias trouve la tête de Elysée Tô qui surgit et envoie le ballon en pleine lucarne (30e). Le stade du 4-Août jubile. Les deux formations sont désormais à égalité. Passeur, Cédric Badolo se mue en buteur deux minutes plus tard (32e).

Ellias Dianda part en dribble sur le côté droit et s’infiltre dans la défense et sert l’attaquant burkinabè Badolo dans la surface de réparation qui, d’une demi-volée, met le ballon hors de portée du gardien libyen Abderhman Alriagdn (2-0). Nouvelle explosion de joie au Stade du 4-Août de Ouagadougou. Les Burkinabè conscients qu’un but de Al Nasr est synonyme de qualification,  continuent de mettre la pression sans parvenir à trouver le chemin des filets jusqu’à la pause.

Et dès le retour, Ellias Sawadogo lutte contre le défenseur central libyen Hamed Abdoulgader  et récupère le ballon. Seul face au gardien, il choisit de mettre le ballon dans la lucarne droite (3-0). Un score plus rassurant.

Mais, sur une faute de main de Daouda Diakité, les Libyens réduisent la marque (3-1) Emmanuel Azubuike le capitaine (73e). Cette réduction donne de la confiance à Al Nasr qui va pousser. Mais malgré les trois minutes de temps additionnel, Salitas se qualifie bien en phase de groupe!

Salitas vient ainsi d’ouvrir la voie pour les autres formations burkinabè qui doivent s’appuyer sur ce coup pour les futures échéances. Un grand coup réussi par Yacouba Ouédraogo, le promoteur.

Burkina24



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *