.
.

Les Echos du Sud-Ouest

.

Show Biz : Génie Ditarè présente son premier album


Génie Ditarès est un jeune artiste musicien, auteur- compositeur qui évolue dans le registre de la musique tradi-moderne. Il a remporté le premier prix régional de la chanson traditionnelle à la SNC Bobo 2018. Après deux ans de travail, il a présenté son premier album aux mélomanes de la ville de Gaoua au cours d’un concert dédicace tenu le 30 novembre 2019 à la salle de ciné. Mais avant ce concert, l’artiste était face à la presse pour présenter son album.

 

Mamanakaborê, c’est le nom du premier bébé de l’artiste Génie Ditarè. L’information a été portée à la presse le samedi 30 novembre 2019 quelques heures avant le concert dédicace pour présenter l’album au grand public. Cette conférence de presse a été principalement animée par son Manager Joachin KAMBOU. C’est un album de 8 titres chanté en lobiri dont un featuring avec l’artiste Amédia Rasta. L’album a été enregistré dans trois studios à Gaoua et à Ouagadougou. Deux ans c’est le temps mis pour réaliser l’album. Même si le temps est raisonnable  le Manager assure que les conditions n’ont pas été aussi simples. Dans cet album, Génie Ditarè aborde plusieurs thèmes comme l’Amour de Dieu et du prochain, la complémentarité des hommes et le pouvoir de l’argent entre autres.

Le titre éponyme Mamanakaborê, parle lui de la nécessité de sauvegarder nos valeurs culturelles. Génie Ditarè bénéficiera pour ce concert dédicace de l’appui de 7 de ses collègues dont un venu de la Côte d’Ivoire voisine. Après la sortie de l’album, une stratégie de communication sera mise en place pour faire sa promotion a confié Joachin KAMBOU. En plus des CD qui sont déjà en vente, il y aura une tournée dans les différentes localités de la région. Aussi, la promotion se fera également à travers les réseaux sociaux, nouveaux canaux de communication. L’artiste pense déjà au prochain album et il pense pouvoir le financer avec les fruits de ce premier album. Génie Ditarè est originaire du village de Kpoko dans la commune de Gbomblora. Yoro a hérité cet art de son grand père qui était lui aussi chansonnier.

Dar Flavien DA



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *