.
.

Les Echos du Sud-Ouest

.

CONSEIL MUNICIPAL DE GBOMBLORA : Le budget primitif gestion 2019 adopté


Le conseil municipal de la commune de Gbomblora a tenu le 8 novembre 2018 la troisième session ordinaire de l’année 2018 dénommée session budgétaire. Au cours de cette session, le budget primitif gestion 2019 ainsi que le plan annuel d’investissement communal ont été adoptés. Elle a été présidée par le Maire Urbain Sansan Kambou qui a avait à ses côtés le préfet Djibril Tou et les différents chefs de services communaux.  

103 289 198 Francs équilibré en recette et en dépenses, c’est le budget primitif gestion de 2019 de la commune de Gbomblora. Il a été adopté au cours de la  troisième session ordinaire tenue le 8 novembre 2018. Pour le Maire Urbain Sansan Kambou, ce budget est une planification des recettes et des dépenses en ce qui concerne la section de fonctionnement et celle  d’investissement. Ces fonds sont à rechercher d’où l’invite faite aux conseillers de sensibiliser les populations à mobiliser les ressources pour le financement de ce budget. A l’issue de l’adoption du budget, le Plan annuel d’investissement a été examiné. Il porte sur la réfection de la salle de fête de la mairie, la réalisation d’infrastructures scolaires et sanitaires, de forages, de latrines d’un service social communal. La commune sera appuyée par les projets tels Fonds Enfants, FICOD, PACT, Fonds Permanent et la croix rouge. Après la présentation de ces programmations, les conseillers ont posé une panoplie de doléances qu’ils ont souhaité inscrire dans le plan annuel d’investissement. Mais le Maire a laissé entendre que c’est progressivement que ces préoccupations pourront être prises en compte par ce que la commune ne dispose pas de moyens suffisant pour le faire.

A l’entame de cette rencontre, une polémique sur l’affectation du centre communautaire de Gbomblora réalisé par Plan Burkina à la compagnie territoriale de gendarmerie s’est soulevée. Certains conseillers ont souhaité que cette question soit inscrite à l’ordre du jour pour être débattue parce que selon eux les conseillers encore moins les bénéficiaires n’ont été consultés avant le changement de destination de cette infrastructure. Le maire a laissé entendre que cette session est consacrée à l’examen du budget et que cette question pourrait être renvoyée dans les divers. Mais devant l’insistance de ces derniers, il a suggéré qu’une session extraordinaire soit convoquée pour examiner ce problème et bien d’autres notamment les questions foncières. Il a par ailleurs ajouté qu’une délibération a été prise pour affecter ce local à la gendarmerie. La lecture et l’amendement du procès-verbal de la deuxième session et l’examen de questions diverses ont constitué les autres points à l’ordre du jour de ce conseil qui a débuté aux environs de 11 heures.

Dar Flavien DA



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *