.
.

Les Echos du Sud-Ouest

.

Rencontre Etat/secteur privé Bobo 2018: La délégation consulaire du sud-ouest affûte ses armes


A l’instar des autres régions du Burkina, la délégation consulaire du sud-ouest a organisé ce lundi 05 Novembre 2018, les rencontres régionales Etat  / secteur privé  à Gaoua. Cette rencontre permettra aux acteurs de discuter des problèmes que rencontrent les opérateurs économiques au niveau local.

En attendant la rencontre nationale Etat/Secteur Privé, les acteurs économiques du sud-ouest se penchent à leurs préoccupations et les voies et moyens pour les résoudre. Les préoccupations qui ne trouveront pas de réponses favorables seront envoyées à cette rencontre nationale.

Pour Moussa Ouèdraogo, président de la délégation consulaire du sud-ouest, la région est très jeune en matière de commerce. C’est pourquoi il affirme que des rencontres de ce genre permettront aux acteurs économiques d’échanger autour de leurs préoccupations avec les autorités. Le président de la délégation consulaire soutient que le sud-ouest dispose de plusieurs atouts. C’est principalement le secteur de l’agriculture, de l’élevage, de l’artisanat et du tourisme. Au regard de ces potentialités Moussa Ouèdraogo lance un appel au gouvernement à soutenir les acteurs locaux sur la transformation

Le secrétaire général de la région du sud-ouest Salif Ouattara révèle que la région occupe une place importance sur le plan économique. De l’avis de Salif Ouattara cette rencontre est une tribune offerte au secteur privé. Pour lui, ce cadre de rencontre est «  un nouveau chapitre des relations entre les représentants des administrations publiques et le secteur privé. Il permettra aussi de prendre en compte les recommandations des acteurs économiques ». Il poursuit en soutenant que les recommandations qui ne trouveront pas de réponses seront portées à l’échelle supérieure. Il s’agit de la délimitation et de l’aménagement des zones d’activités économiques et l’accompagnement dans la production d’emballage pour l’agroalimentaire.Tout contre fait, Salif Ouattara invite les opérateurs économiques à toujours cultiver la cohésion en leur sein, la compréhension et surtout l’organisation de leur secteur.

La rencontre nationale Etat/Secteur Privé se tiendra les 26 et 27 novembre 2018 à Bobo-Dioulasso autour du thème « secteur privé et défis de la transformation industrielle et artisanale.



Articles similaires

One thought on “Rencontre Etat/secteur privé Bobo 2018: La délégation consulaire du sud-ouest affûte ses armes

  1. Mahaoua

    Peut on parler d’industrie sans parler d’énergie ? Le Sud Ouest n’est pas jeune en matière de commerce les acteurs oui .Il ya de vieilles familles de commerçants présentes toujours .

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *