.
.

Les Echos du Sud-Ouest

.

Promotion de la paix au Burkina Faso: Les membres du MPAP sud-ouest installés


Une délégation du bureau de la coordination nationale du Mouvement pour la culture de la Paix et l’Amour de la Patrie (MPAP), a procédé au lancement des activités dudit mouvement dans la région du sud-ouest et à la mise en place d’une coordination régionale. L’activité a lieu ce samedi 02 février 2019 dans la salle de conférence de l’hôtel Nong-taaba de Gaoua. C’était en présence des autorités coutumières, religieuses et administratives.

 

Le Burkina Faso post insurrectionnel a vu certaines valeurs cardinales pour la consolidation de la paix s’effritées. C’est fort de ce constat et dans l’optique de faire du Burkina une nation de paix, d’unité et d’amour que le MPAP a jugé nécessaire de mettre en place une coordination régionale.

Elle est composée de 06 membres et elle est pilotée par Binfilété PALENFO. Elle a pour mission de rechercher et promouvoir la paix. Aussitôt installé par M. Samuel KALKOUNDO, Président national du MPAP, M.PALENFO et son équipe entendent travailler de sorte à faire de la région du sud-ouest une région de paix. « Nous allons œuvrer avec les sages, recueillir leur conseil et accompagnement afin  d’échanger avec les jeunes pour cultiver la paix dans la région. C’est pourquoi nous invitons toute la population d’avoir l’esprit de cohésion, de solidarité, l’amour du prochain et du pardon».

Pour les responsables des différentes communautés religieuses, cette initiative du MPAP pour la quête de la paix au sud-ouest et au delà est à saluer et à encourager d’où leur satisfécit.

Présente à cette rencontre, le représentant du gouverneur de la région M.KARAMA a traduit toute la disponibilité des autorités régionales à accompagner la coordination pour l’atteinte de ses objectifs.

Cette rencontre a été le lieu pour le président national du MPAP d’appeler les fils et filles du Burkina à l’amour mutuel et à l’unité. Il les invite à se départir des intérêts égoïstes tout en  prônant l’intérêt supérieur de la nation gage d’une paix durable.

Après l’étape de Gaoua dans le sud-ouest, le Mouvement pour la culture de la Paix et l’Amour de la Patrie sera à Banfora le dimanche 03 février et le 30 mars à ouagadougou pour le même exercice.

Sié Michael DAH

 



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *