.
.

Les Echos du Sud-Ouest

.

Sit-in de la CNSE à Diébougou: Les élèves abandonnés à leur propre sort


A l’appel de la coordination nationale des syndicats de l’éducation(CNSE), les enseignants de Diébougou ont respecté le mot d’ordre du syndicat à travers les sit-in de 7h30 à 11h30. Ce mot d’ordre n’est pas bien compris de tous surtout les élèves.


Premier jour de sit in bien suivi par les enseignants et enseignantes de la ville de Diébougou.
Quant aux élèves du primaire , ils s’organisent de leur manière en attendant 11h (fin du sit in) pour accueillir leurs éducateurs. Cependant, bon nombre de lycéens rencontré rentrent chez eux. Certains parce qu’ils n’ont pas cours entre 11h -12h, d’autres n’ayant  pas bien compris affirme qu’ils y a plus cours les matins. C’est le lieu de rappeler que le sit in va de 7h30-11h00 et les activités pédagogiques reprennent à partir de  cette heure.

En rappel la Coordination nationale des syndicats de l’éducation (CNSE) a décidé, le vendredi 26 avril 2019, au cours d’une assemblée générale tenue à Ouagadougou, de la « suspension des évaluations à tous les niveaux », pour exiger la satisfaction de sa plateforme revendicative.

Outre la suspension des évaluations, les enseignants  ne  transmettront pas les courriers statistiques et autres courriers administratifs.

Au cours de cette rencontre il a été, également, décidé de la tenue d’un sit-in tous les jours, durant tout le mois de mai, dans les services.

Issouf Sanfo correspondant communal



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *