.
.

Les Echos du Sud-Ouest

.

Lutte contre le terrorisme : Les leaders communautaires de Gaoua sensibilisés


Il s’est tenu ce samedi 09 mars 2019 dans la salle de conférence du conseil régional du sud-ouest, un atelier de sensibilisation sur le terrorisme au profit des leaders communautaires de Gaoua. Cet atelier organisé par le conseiller spécial du président du Faso Louis Armand OUALY  et de Kodjo Jacques PALENFO député à l’assemblée nationale vise à permettre aux leaders communautaires à adopter les bonnes méthodes pour lutter contre le terrorisme.

Le Burkina Faso est la cible de plusieurs attaques terroristes . Afin de prévenir et prendre des dispositions  qui sied  pour contre carrer toute attaque dans les lieux de cultes et autres lieux, les leaders communautaires de la ville de Gaoua sont sensibilisés.

Il s’agit à travers cet atelier initié par le conseiller spécial et l’honorable député  d’échanger et de discuter sur la situation sécuritaire puis de trouver des bonnes méthodes à adopter et ces leaders à apporter leur contribution aux forces de défenses et de sécurité  (FDS) ,chose qui permettra de venir à bout des multiples attaques.   Au cours de l ‘atelier un exposé  sur les méthodes d’attaque et les actes commis par  les terroristes ont été présenté par le pasteur Henoc Sib de l’église protestante de Gaoua. Il est ressorti dans  l’exposé que les terroristes utilisent des armes blanches, des explosifs, des cadavres, des pièges comme moyens pour commettre leurs actes ignoble. Le communicateur a invité ses pairs à mettre un dispositif sécuritaire en place. C’est par exemple l’installation des caméras de surveillance et interpellation de tous visiteurs étrangers dans ces lieux.  Et le pasteur Hénoch Sib d’affirmer : « c’ est un thème qui suscite l’intérêt  de tout le monde et le souci de nous comprendre et de prendre les mesures qui s’imposent pour éviter toute situation désastreuse  dans les lieux de  nos cultes , à travers des échanges  cette rencontre revêt une très grande importance car nous sommes ici ensemble pour trouver des solutions et prendre des résolutions ».

C’est en octobre 2018 que cette idée d’initié ce genre de rencontre est venu aux organisateurs , Kodjo PALENFO député à l’assemblée nationale soutient que «   c’est une activité de sensibilisation de communauté en communauté  que nous avions fait de façon séparer en 2018, maintenant nous les mettons ensemble afin de pouvoir développer des thématiques sur le terrorisme et  sur le vivre ensemble pour permettre à notre région et à d’autres localité  de vivre en parfaite symbiose, certaines  personnes  sont prédisposées être déjà des terroristes alors qu’elles ne le sont pas  , nous sommes là pour apporter notre contribution à la lutte contre ce phénomène qui endeuille nos familles ». Pour le mieux vivre ensemble M.PALENFO  soutient qu’  il faut la solidarité, un soutien de façon mutuelle et contribuer au renseignement en dénonçant les cas suspects aux FDS .  Mamadou TRAORE est membre de la communauté musulmane pour lui, l’idée de réunir ces communautés est salutaire,   des dispositions sont prises au niveau des mosquées  à savoir l’interdiction d’amener  des objets ou de déposer  des motos à proximité ou au sein des lieux de cultes. La confession catholique représenté par l’abbé Francis T. SOME  a loué l’importance  capitale de cet atelier, une information et sensibilisation accrue doit être fait  auprès de la population  pour une lutte conséquente contre le terrorisme.

                                                                     Victorien DIBLONI

                                                                     victdiblo@gmail.com



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *