.
.

Les Echos du Sud-Ouest

.

Education nationale: Le test d’intégration des IAC lancé


Le public burkinabè est informé de I’ouverture le 03 juin 2018 au titre de l’année 2018, d’un concours direct de recrutement sur mesures nouvelles d’Instituteurs Adjoints Certifiés (IAC) au profit du Ministère de I’Education Nationale et de l’Àphabétisation, dans les centres de Banfora, Bobo-Dioulasso, Dédougou, Dori, Fada N’Gourma, Gaoua, Kaya, Koudougou, Manga, Ouahigouya’ Tenkodogo’ Ziniaré et Ouagadougou.
Le nombre de postes à pourvoir est fixé à mille cinq cents (1500).
A- CONDITIONS DB CANDIDATURE
peuvent prendre part à ce concours, les candidats des deux (02) sexes, de nationalité burkinabè, âgés de dix-huit (18) ans au moins et de quarante (40) ans au plus au 31 décembre 2018, non atteints de surdité ou de bégaiement ou de tout autre handicap incompatible avec les activités pédagogiques, remplissant les conditions d’aptitude physique et mentale exigées pour I’exercice dudit emploi, titulaire des diplômes ciaprès à la date d’ouverture du concours :
– Diplôme de Fin d’Etudes des Ecoles Nationales des Enseignants du Primaire
(D-FE/ENEP) ou du Certificat Elémentaire d’Aptitude Pédagogique (CEAP) ;
– diplôme du BEPC ou d’un CAP d’Etat ou de tout autre diplôme reconnu
équivalent.
Toutefois, les personnes ayant un handicap compatible avec l’emploi sont autorisées à prendre part à ce concours. Les personnes déjà engagées ou intégrées dans la Fonction publique ne sont pas autorisées à prendre part à ce concours.
Les personnes admises à un concours et qui sont déjà en formation dans une école de formation professionnelle depuis plus d’un; mois ne sont pas autorisées à prendre part à ce concours.Tout contrevenant aux conditions de candidature s’expose à des sanctions conformément aux textes en vigueur. Le dossier de candidature est composé comme suit :
– une demande manuscrite revêtue d’un timbre fiscal de 200 francs CFA,
adressée à Monsieur le Ministre de la Fonction Publique, du Travail et de la
protection Sociale, datée et signée du candidat et donnant son adresse exacte y
compris son numéro de téléPhone ;
– une photocopie légalisée de la Carte Nationale d’Identité Burkinabè (CNIB) en
cours de validité ;
– un extrait d’acte de naissance ou toute autre pièce en tenant lieu ;
– une photocopie légalisée du diplôme de fin d’Etudes des Ecoles nationales des Enséignants du primaire (DFEÆNEP) ou du Certificat Elémentaire d’Aptitude Pédagogique (CEAP) ;
– une photocopie légalisée du diplôme du BEPC ou d’un CAP d’Etat ou de tout autre diplôme reconnu équivalent ou de son attestation ;
– un certificat de visite et de contre visite datant de moins de trois (03) mois revêtu d’un timbre fiscal de 300 francs CFA, attestant que le candidat a une acuité visuelle normale ou après correction et n’est atteint, ni de surdité, ni de
bégaiement.
Tout dossier incomplet n’est pas accepté. En cas d’admission, le candidat sera invité à fournir des pièces complémentaires. Toutefois, l’admission n’est définitive qu’après un contrôle approfondi. Les dossiers de candidature sont reçus dans les chefs-lieux des régions, aux périodes, jours, heures et sur les sites ci-après :
période : du 28 Avril au 11 Mai 2018 (sauf les jours fériés) ;
– jours de réception : du lundi au samedi ;
– heures de réception : de 08 heures à 14 heures ;
– sites de réception : Dans tous les chefs-lieux de régions conformément
au tableau suivant :
I BANFORA DREPPNF des Cascades (ex DRENA)
2 BOBO-DIOULASSO DREPPNF des Hauts Bassins (ex DRENA)
3 DEDOUGOU DREPPNF de la Boucle du Mouhoun (ex DRENA)
4 DORI DREPPNF du Sahel (ex DRENA)
5 FADA N’GOURMA DREPPNF de l’Est (ex DRENA)
6 GAOUA DREPPNF du Sud-Ouest (ex DRENA) MENA/IAC, Session de 2018 PageZ
7 KAYA DREPPNF du Centre-Nord (ex DRENA)
8 KOUDOUGOU DREPPNF du Centre-Ouest (ex DRENA)
9 MANGA DREPPNF du Centre Sud (ex DRENA)
10 OUAHIGOUYA DREPPNF duNord (ex DRENA)
11 TENKODOGO DREPPNF du Centre -Est (ex DRENA)
12 ZINIARE lnpppNp du Plateau Central (ex DRENA)
13 OUAGADOUGOU DREPPNF du Centre ex DRENA du C.n!tè fStgblqC-
ADMINISTRATION DES EPREUVES
Les candidats composent dans les centres où ils ont déposé leur dossier. En outre, l’accès à la salle de composition est subordonné à la présentation du récépissé d’inscription et de la Carte Nationale d’Identité Burkinabè (CNIB) ayant servi au dépôt du dossier. Les candidats sont informés que les déclarations de perte de Carte d’identité ne sont pas acceptées. Par conséquent, il leur est recommandé de faire établir en double la photocopie légalisée de leur CNIB ayant servi au dépôt du dossier. Le concours comporte deux (02) phases dont une phase écrite d’admissibilité (coefficient 3) et une phase orale d’admission (coefficient 1).
La phase écrite d’admissibilité :
La phase écrite porte sur une épreuve de pédagogie appliquée qui se déroulera le 03juin 2018 de 7h 30 mn à 10h 00 mn dans les 13 chefs-lieux de régions où le candidat a déposé son dossier. L’épreuve écrite d’admissibilité est notée de 0 à 20 et toute note inférieure à 7 sur 20 est éliminatoire. Le nombre des candidats admissibles est fixé à deux mille (2000).
La phase orale d’admission :
Les candidats admissibles subiront une épreuve orale. L’épreuve orale consiste en une lecture de texte suivie de questions et se déroulera dans le centre unique de Ouagadougou dans les écoles Paspanga C, D et Nongremâssom à partir de 6heures 30 mn. L’épreuve orale est notée de 0 à 20 et toute note inférieure à 10120 est éliminatoire.La note définitive d’admission est constituée de la moyenne des notes de l’écrit et de I’oral. Les candidats sont informés qu’à I’issue de I’admission, ils seront intégrés dans la Fonction Publique en qualité de fonctionnaire conformément au statut général de la Fonction Publique d’Etat .



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *