.
.

Les Echos du Sud-Ouest

.

DIOCESE DE GAOUA : Gaëtan et David ordonnés prêtres


  Après un cheminement de 15 ans, David Somé et Gaëtan Bèbè Palé ont été ordonnés prêtres le samedi 7 juillet 2018 à Gaoua.   C’était au cours d’une messe pleine de conseils et de symbolismes présidée par Monseigneur Modeste Kambou, Evèque du Diocèse de Gaoua à laquelle ont assisté les autorités politiques et administratives.

Désormais ils sont prêtres. Il s’agit de l’Abbé David Somé et de l’Abbé Gaëtan Bèbè Palé. En effet, ils ont été ordonnés le samedi  07 juillet 2018 à Gaoua. Parents, amis, connaissances, fidèles chrétiens du diocèse de Gaoua et d’ailleurs, ils sont sortis nombreux pour assister à cette messe d’ordination. Ainsi, les candidats ont été présentés à la communauté religieuse à qui il a été demandé si elle trouvait une objection à cette ordination. Celle a répondu par la négative donnant droit à la poursuite de la cérémonie. Le diocèse de Gaoua est jeune et les prêtres se comptent au bout des doigts. C’est pourquoi l’Evêque Modeste Kambou estime que ce jour est un moment de joie profonde et de communion intense. Cependant il a ajouté dans son homélie que l’ordination est une grâce pour le candidat, pour sa paroisse et pour l’église tout entière. L’ordination est un engagement libre avec une promesse d’obéissance à l’Evêque et à ses successeurs. Après cela, les candidats ont été amenés à affirmer leur volonté de devenir prêtre. Ensuite, l’Evêque suivi des autres prêtres ont procédé à l’imposition des mains marquant de ce fait la consécration des deux candidats.

Pour Modeste Kambou, cette ordination « est un moment de transmission de pouvoir de prêtre, c’est un moment de transmission de la grâce du seigneur. Des candidats au presbytéral se sont formés 15 ans durant et après ils m’ont demandé à devenir prêtre. Alors je les ai conduits et je les ai donc ordonnés. Je leur ai transmis les pouvoirs du christ que moi-même j’ai reçu afin qu’ils puissent être mes collaborateurs. Ils sont des collaborateurs des évêques alors c’est un moment de joie, de grandes grâces pour moi, pour eux et pour l’ensemble de l’église ».  Monseigneur attend de ces jeunes prêtres  qu’ils soient des prêtres de Jésus Christ, un prêtre, c’est quelqu’un qui représente Jésus Christ. Il doit donc imiter Jésus christ sur tous les plans. « Ce que j’attends d’eux, c’est qu’ils tentent leur vie durant à ressembler à jésus christ. Ce que jésus a fait, ils doivent le faire : annoncer la bonne nouvelle de Dieu, libérer et guérir les malades, soigner tous ceux qui souffrent, libérer tous ceux qui ont un poids, c’est ça leur mission tout comme jésus christ l’avait fait il y a deux mille ans et il continue de le faire à travers nous » a ajouté Monseigneur Modeste.

Pour les jeunes prêtres ce sont tout naturellement des sentiments de joie qui les animent après tant d’années d’attente.« Ce sont des sentiments de joie qui m’habitent parce que ça fait longtemps que je nourris le désir de revêtir le sacerdoce. C’est comme si le rêve que je faisais depuis longtemps venait de se réaliser donc je suis très heureux de porter en moi le sacerdoce du christ » a laissé entendre l’Abbé David Somé. Ils attendent que les chrétiens les  soutiennent par leurs ferventes prières parce que c’est pour eux qu’ils sont là a-t-il ajouté. En 7 ans d’existence, c’est la troisième fois que le diocèse de Gaoua procède à une ordination presbytérale. Ce  dimanche, des messes d’action de grâce seront célébrées pour les nouveaux prêtres dans leur paroisse d’origine.

Dar Flavien DA



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *