.
.

Les Echos du Sud-Ouest

.

CHR DE GAOUA : une journée pour célébrer le mérite des agents


La direction générale du  Centre Hospitalier Régional (CHR) de Gaoua a organisé le 20 mars 2018, une journée d’excellence. L’objectif de cette journée est de magnifier et  récompenser les agents méritants. Ce fut également l’occasion pour le personnel de  présenter ses vœux de nouvel an  au Directeur Général Seydou Nombré et d’inaugurer le bâtiment administratif. La cérémonie a été présidée par le gouverneur de la région du sud-ouest Tagsséba Nitiéma.

C’est ce mardi 20 mars 2018 que le CHR de Gaoua a choisi pour récompenser ses agents qui se sont distingués dans l’accomplissement de leur service. C’est au cours d’une cérémonie qui s’est déroulée dans la cours du CHR.  Dénommée journée de l’excellence, c’est Issa Bilanko Tindano, meilleur agent de santé et Adjaratou Kiemdé/Compaoré, meilleur surveillant d’unité technique (SUT) qui ont été désignés par un comité mis en place pour l’occasion. La compétence et la conscience professionnelle, le sens du bien public, la déontologie et l’ancienneté ont été entre autres les critères mis en avant pour la désignation de ces lauréats. Ils ont reçu des mains des autorités, des attestations et des enveloppes.  « Ce sont des sentiments de joie qui m’animent, je suis très contente. C’est un gros travail qui est abattu chaque jour. On est vraiment content que ce travail soit reconnu » a dit Adjaratou Compaoré SUT de la pharmacie. Pour Issa B. Tindano, infirmier diplômé d’état aux services des urgences, cette récompense a été une surprise pour lui. C’est une invite à mieux faire et il compte donner le meilleur de lui-même pour offrir des soins de qualité aux patients.

Le directeur général a invité les agents à mettre en avant la déontologie car le métier d’agent de santé est un sacerdoce. «On ne vient pas à la santé pour gagner de l’argent, on y  vient pour sauver des vies »leur a-t-il conseillé.

Cette journée a aussi été l’occasion pour les agents de présenter au D.G leurs vœux de nouvel an. Ils ont  à travers leur représentant, Badessère Dabiré  égrené un chapelet de difficultés qui de son avis freinent leur élan dans l’accomplissement de leur mission. Il note les fréquentes et multiples coupures d’eau et d’électricité, les pannes d’appareils, les ruptures de produits et de matériels, l’insuffisance de motivation du personnel. Malgré ces difficultés, Seydou Nombré souligne que les indicateurs ont connu une amélioration au cours de l’année 2017. L’augmentation des consultations réalisées qui sont passées de 34 000 à 39 000, l’amélioration de la disponibilité des produits sanguins,  la normalisation des locaux avec notamment la réfection du service de réanimation , le démarrage de la construction du service des urgences, la construction et la mise en service d’une unité de production d’oxygène, la construction du bâtiment administratif sont les principaux acquis engrangés. L’année 2017 a aussi été riche en renforcement des compétences, en attestent les voyages d’études réalisés à l’intérieur et à l’extérieur du pays. Seydou Nombre compte pour l’année 2018 réaliser un forage d’eau avec un système de pompage électrique pour approvisionner le château d’eau, améliorer la lutte contre la corruption, poursuivre la réfection des infrastructures, améliorer la prise en charge  des enfants de moins de cinq ans, améliorer la mobilité du personnel…

Il  a également souhaité la bienvenue aux agents nouvellement affectés au CHR et a rendu un hommage appuyé  aux agents qui sont appelés à faire valoir leur droit à la retraite au cours cette année. Il a par ailleurs reçu une ambulance neuve du ministère de la santé. Selon, le Gouverneur, dans le cadre de la célébration du 11 décembre, quatre ambulances ont été offertes à la région. Les trois autres ont déjà été remises. C’est au tour du CHR de recevoir le sien ce 20 mars.  Après tout, le DG n’a pas caché sa joie. « Ce soir suis comblé » s’est-il lâché. Le dernier moment fort de cette célébration a été l’inauguration du bâtiment administratif  par le Gouverneur qui a aussi procédé à la visite des locaux. D’un coût de plus de 120 millions de francs CFA, il a été financé par le budget du CHR.

Pour le gouverneur, cette cérémonie a permis de mettre en lumière des hommes d’honneur. Il a invité les agents à travailler à être tous méritants l’année prochaine.  Il a encouragé les agents qui après quelques années de service veulent repartir dans les grands centres à rester à Gaoua pour servir. « La meilleure façon de servir son pays, c’est de le servir dans les conditions difficiles » a laissé entendre Tagsséba Nitiéma.

 Dar Flavien DA




One thought on “CHR DE GAOUA : une journée pour célébrer le mérite des agents

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *