.
.

Les Echos du Sud-Ouest

.

A la découverte de nos communes : Maria taw ou la colline sacrée de Koper


Située au centre -est de la province du Ioba, la commune de Koper couvre une superficie de 387km2. Elle est distante de 15km de Dano le chef-lieu de la province, 130km de Gaoua la capitale régionale et de 308 km de Ouagadougou. Elle fait frontière avec des communes de la sissili mais également avec le Ghana. L’histoire, l’origine et le peuplement de cette commune vous est relatée par le correspondant communal de Bafujiinfos.com.


Le nom Koper tire son sens de 2 mots: Kow qui signifie cailcedrat et Per en dagara qui veut dire « au pied de ou à côté de ». Koper signifie donc à côté du cailcedrat ou au pied du cailcedrat. Ces arbres étaient la référence de tous les autres villages du canton et le lieu privilégié des réunions villageoises.
L’administration coloniale consacrera cette coutume en regroupant ces villages dans un même canton sous le nom de Koper. Koper a connu une évolution avec l’arrivée des Missionnaires blancs. Une colline réputée hantée et dangereuse leur a été concédée pour s’installer. Les missionnaires pères blancs l’appelèrent colline de Marie, Maria Taw en dagara, qui devient le centre des activités missionnaires et religieuses des baptisés. La création de la paroisse de Maria taw intervint en 1958.C’est ainsi que la même localité est appelée Koper du point de vue administratif et Maria taw sur le plan religieux.

L’administration est présente à Koper

L’église de Mariaw taw

Le département de Koper a été créé par ordonnance n 84-6055/CNR/PRES du 15 août 1984 et son modificatif du n85-046/CNR/PRES du 29 août 1985 portant découpage du territoire en 30 provinces et 300 départements. Il compte 21 villages et est peuplé de 21704 habitants.
La commune de Koper compte 28 écoles primaires, 7 CEG et un lycée. Au plan sanitaire, on dénombre 3 CSPS dont Babora, Gourpouo et Memer. Les habitants de Koper sont des Dagara, quelques Mossi et Peulhs. L’ethnie dominante est le Dagara .
NEMILE ALAIN SOME correspondant communal




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *