.
.

Les Echos du Sud-Ouest

.

A la découverte de nos communes: Iolonioro signifie « Les poules boivent là »  


L’actuelle commune de Iolonioro a été érigée en département le 13 décembre 1997 et en commune en 2006. Situé dans la province de la Bougouriba , Iolonioro est limité a l’est par la commune de Tiankoura, à l’ouest par la commune de Ouo, au nord par la collectivité de Dolo et  au sud par celle de Loropeni. La commune de Iolonioro s’étend sur une superficie de 929km² avec 41 villages.   L’histoire de cette commune sur Bafujiinfos avec notre correspondant communal.

Avant son érection en département, Iolonioro était rattaché au département de Tiankoura. Les habitants de Iolonioro se seraient installés au début du 18ème siècle . A la recherche de terres cultivables, les ancêtres se seraient d’abord installés à Barsera et plus tard dans l’actuel chef lieu de la commune  qu’ils baptisèrent : « Yolo-Gnôrô » c’est à dire « les poules boivent là » en langue nationale Lobiri.  De nos jours plusieurs groupes ethniques y vivent. Les lobi, gbadôgô(Gan), les mossé, les peulh, dagara, birifor, djan, dioula. L’animisme, le christianisme et l’islam sont les principales religions pratiquées  . L’agriculture et l’élevage constituent les principales activités économiques.    Au niveau des services sociaux de base, la commune compte deux circonscription d’éducation de base avec 40 écoles primaires et 4 collèges d’enseignement général dont un privé et un lycée départemental.

Sur le plan sanitaire , la commune dispose de 4 centres de santé et de promotion sociale (CSPS).Les services de l’action sociale, de l’agriculture, de l’élevage et de l’environnement y sont représentés.

L’économie de la commune reste embryonnaire d’ou l’appel du maire à l’union sacrée des fils et filles de la commune autour des projets de développement.

Laurent kambou correspondant communal




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *