.
.

Les Echos du Sud-Ouest

.

Soutenance de thèse: François Tirogo diagnostique le birifor parlé


« Phonologie et morphologie du nom et du verbe du birifor » (Parler de malba) est la thèse unique de doctorat soutenue par Issoufou François TIROGO. Après la soutenance ce jeudi 04 Octobre 2018, il a été déclaré digne du grade de docteur au département de linguistique à l’université Ouaga I Pr Joseph KI-ZERBO.

« Le jury a accepté votre document et a décidé de vous décerner la mention très honorable à l’unanimité ». C’est par ces mots du Pr Abou NAPON, président du jury que Issoufou Tirogo a été déclaré du grade de Docteur. Ces mots aussi ont sonné comme un ouf de soulagement pour toute l’assistance, mobilisée à l’occasion à l’amphi Jean Pierre GUIGANE, sis à l’université Ouaga I Pr Joseph KI-ZERBO.

Bien avant, il lui a fallu défendre sa thèse de doctorat devant le jury. Le  travail de ce dernier s’est porté sur une description du Birifor, un dialecte parlé dans le sud-ouest du Burkina. Son travail a été très bien apprécié par le jury, qui après acceptation, lui a donné une mention très honorable. Dans un contexte où les langues africaines sont menacées, la recherche de TIROGO sur le Birifor est à saluer selon le président du jury, le Pr Abou NAPON.

Le nouveau docteur pense d’ailleurs que ce travail pourrait aider les alphabétisateurs dans leur tâche.  Pour son Directeur de thèse, Pr Pierre MALGOUBRI, c’est une première qu’un étudiant soutient sa thèse dans un délai de 3 ans au département des Langues, Art et Communication. Le nouveau docteur en Linguistique, TIROGO, lui, est tout heureux de voir son travail bien apprécié. Il lance un appel à la promotion des langues africaines pour soutenir le développement économique du continent.

A seulement 29 ans, le jeune Issoufou François TIROGO obtient le Doctorat, diplôme qui lui ouvre les portes au monde de la recherche et à l’enseignement au niveau universitaire. En outre, Il est auteur de trois articles scientifiques déjà publiés. Il est également, depuis 2012, journaliste spécialiste en mooré à la RTB. Lauréat du prix Galian du meilleur magazine en langues nationale en 2017 et en 2018.

Oumarou Sidibé



Articles similaires

2 thoughts on “Soutenance de thèse: François Tirogo diagnostique le birifor parlé

  1. SOME Ninyêtibar

    Toutes mes félicitations au Docteur. Le Birifor se meurt. Merci pour tous. C’est une interpellation pour nous Birifor de sauver notre propre richesse. Dieu vous bénisse !

    Reply
  2. Christian

    Bonjour. Félicitations au nouveau docteur! Est-ce qu’on pourrait avoir son contact? J’effectue un travail de recherche sur les langues africaines nationales et j’aimerais bien échanger avec le nouveau docteur. Merci.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *