.
.

Les Echos du Sud-Ouest

.

Solidarité : La CARFO solidaire des orphelins (es) des agents publics de l’Etat


La Caisse Autonome de Retraite des Fonctionnaires, CARFO a organisé ce 22 octobre 2020 au sein de son siège à Ouagadougou, une cérémonie de remise de bourses scolaires aux orphelins (es) des agents publics de l’Etat. Cette cérémonie s’est déroulée en présence de madame Laure ZONGO /HIEN, DG de la CARFO, des bénéficiaires que sont les orphelins ciblés et des partenaires financiers qui soutiennent cette initiative de la CARFO qui est à sa 13ème édition.

 La caisse autonome de retraite des fonctionnaires (CARFO) depuis 2008 s’est engagée à soutenir les orphelins (es) de ses pensionnés décédés. Cette année encore, cette institution de prévoyance sociale vole une fois de plus au secours des orphelins. Pour cette 13ème édition, c’est 75 millions qui seront mis à contribution pour la scolarité de 750 enfants orphelins. Ainsi, chaque enfant boursier recevra 100.000 FCFA comme contribution de la CARFO à la scolarité et d’un sac de riz. A travers cette bourse, la CARFO va au bout de sa devise qui est de « Bâtir une solidarité agissante entre les générations ». Il faut noter que l’objectif poursuivi est de contribuer au mieux-être des pensionnés et en particulier les survivants des agents publics de l’Etat décédés.

Pour Laure ZONGO/HIEN, DG de la CARFO, la remise de ces bourses entre dans le cadre de la responsabilité sociétale de la CARFO. Car il est de bon ton que nous puissions avoir un regard à l’endroit des orphelins des agents publics de l’Etat décédés pour leur permettre une bonne scolarisation. Elle a par ailleurs lancé un appel à tout citoyen burkinabè à accompagner son institution dans cette initiative qui nous concerne tous. La présente édition voudrait en plus des bénéficiaires traditionnels, prendre en compte, (dans un élan de solidarité avec les familles des forces de défense et de sécurité tombés pour la patrie) les orphelins des agents publics de l’Etat victimes du terrorisme et porter ainsi le nombre total des bénéficiaires à sept cent cinquante (750) soit une augmentation de deux cent cinquante (250) bourses.

A cette cérémonie de remise de bourses, OUEREMI Stéphanie, représentante des enfants bénéficiaires n’a pas manqué de manifester sa joie d’être bénéficiaires de cette bourse scolaire. Pour elle, c’est un sentiment de joie, d’émerveillement et de responsabilité qui l’anime. S’adressant à Laure ZONGO/HIEN, « Maman CARFO » mademoiselle OUEREMI dit ceci : « Je ne suis pas sûr de dire assez bien et tout ce que chacun de mes camarades aurait souhaité vous dire. Merci et encore merci « Maman CARFO. Nous sommes les plus chanceux de bénéficier de ces bourses. Mais au-delà de cette chance, c’est la compassion, le partage et la solidarité entre les générations que vous magnifiez en nous accordant ces bourses. » Ce qui fait que nous sommes éligibles à ces bourses nous rappelle aussi que nous devons nous engager tous pour que notre pays vive mieux. Pour notre part, nous nous engageons à bien travailler à l’école pour ne décevoir ni nos parents ni nos donateurs. A-t-elle ajouté.

Prenant à son tour la parole, la représentante des tuteurs et tutrices de ces orphelins madame HIEN/BAMOGO Habibou dit être sensible à cet élan de solidarité de la CARFO à leur égard. Pour elle, cette aide est précieuse pour les bénéficiaires. Car elle contribue à atténuer les soucis qui nous accablent notamment le paiement des frais de scolarité. Elle a profité de l’occasion soumettre  une doléance à la CARFO qui est d’indiquer une période annuelle pour le paiement des bourses scolaires afin qu’elles puissent mieux s’organiser pour affronter la rentrée scolaire. A cette doléance, séance tenante, la DG de la CARFO a pris l’engagement que le paiement de ces bourses se fasse chaque deuxième quinzaine du mois de chaque année. Il faut noter que les différentes institutions bancaires, partenaires de la CARFO présentes à cette cérémonie ont remis des chèques allant de 500.000FCFA à 5.000.000FCFA soit environ 24.000.000FCFA pour accompagner la CARFO dans cet élan de solidarité.

Sansan Bertin SIB

tinosbs@gmail.com



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *