.
.

Les Echos du Sud-Ouest

.

Sidoumoukar : Ainés et cadets ont échangé sur l’importance de l’école.


Les résultats scolaires à Sidoumoukar , village situé à 07km de Gaoua ne sont pas reluisants ces dernières années. Pour renverser la donne, les anciens élèves ont initié 72 heures d’activités  à compter du vendredi 28 septembre 2018 dans ledit village. Objectif sensibiliser les  scolaires et parents d’élèves pour une prise de conscience pouvant aboutir à une réussite scolaire et sociale mais aussi créer un cadre d’échange entre les aînés et cadets et exécuter ensemble les activités  d’intérêt commun.

Transmettre les valeurs cardinales à la génération montante et leur prodiguer des conseils pour une réussite scolaire et sociale c’est tout le sens des 72 heures d’activités organisées par les aînés du village de sidoumoukar.

Selon Casimir KAMBOU président du comité d’organisation par ailleurs 2e adjoint au maire de Gaoua, ce cadre d’échange entre aînés et cadets n’est pas un fait du hasard, « Notre objectif c’est de travailler à amener les parents à soutenir d’avantage les élèves , être à leur coté et les éduquer conformément aux règles établies par la société ». Cette rencontre a été le lieu où les élèves et les étudiants ressortissant du village de sidoumoukar ont été fortement encouragés par leurs ainés. Respect des ainés, courage, persévérance et déterminations sont entre autre les valeurs que la génération montante doit se faire sienne pour une réussite sur le plan des études et social.

Présent à ces 72 heures d’activités de sidoumoucar/ le parrain Eloi PALE professeur à l’université Ouaga 1 professeur Joseph Ki ZERBO a salué l’initiative à sa juste valeur « c’est un évènement que j’ai rarement vu dans ce village. J’ai été vraiment enthousiasmé de parrainer cette activité qui vise à aider et encadrer les scolaires afin qu’ils aboutissent à des formations adéquates pouvant permettre le développement du village ». Après 2 heures d’échanges entre ainés et cadets du village de sidoumoukar chaque partie s’engage à reconsidérer ses responsabilités et de se donner les moyens pour un recadrage de l’évolution de la société.

Durant les 72 heures d’activités qui a réuni toutes les couches sociales du village de sidoumoukar et des villages environnants, plusieurs activités sont inscrites à l’ordre du jour entre autre, un Reboisement  dans certains sites pour un renforcement du couvert végétal, les activités culturelles, etc. L’école de Sidoumoukar a vu le jour en 1984.

Sié Michael DAH



Articles similaires

One thought on “Sidoumoukar : Ainés et cadets ont échangé sur l’importance de l’école.

  1. Kambou Sié Elie

    Félicitations aux initiateurs! Mais je m’attendais à une partie de remise de kits scolaires histoire de galvaniser les jeunes scolaires. Les discours seulement sont moins impactants.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *