.
.

Les Echos du Sud-Ouest

.

Reprise des cours au sud-ouest: 216 élèves ont abandonné les classes selon le directeur régional de l’éducation nationale


Trois semaines après la reprise des cours dans les classes d’examen , la plupart des écoles primaires de Gaoua sont en phase de révision. Toutefois, des abandons sont signalés dans plusieurs écoles.

Les élèves  de la classe de CM2 de l’école primaire publique  tielkan A sont en examen blanc.  Cette étape dans les classes d’examen ,  permet de renforcer le niveau  des enfants pour affronter les épreuves du CEP .

Pour  Marie Cécile Kongnour Dabiré institutrice à l’école tielkan A, il y a  une organisation interne dans notre école :« A notre niveau il n’y a pas d’inquiétude, le programme est fini et nous sommes à la phase de révision. À tout moment nous faisons les évaluations ici. Nous sommes vraiment outillés pour accompagner ces enfants. Nos élèves, s’il plait à Dieu ils vont s’en sortir ». D’une école à une autre, le constat est le même. A l’école primaire Youmpi A ,  les enseignants sont au four et au moulin. Les élèves qui rencontrent quelques difficultés sont mis ensemble pour parfaire les derniers réglages.  Géneviève Millogo en classe de CM2 loue l’initiative « Je trouve que c’est bon. On nous prépare pour le CEP ; je dis à mes camarades, il ne faut pas jouer il faut apprendre ses leçons , ses récitations, pour pouvoir se préparer pour le CEP ».

L’école primaire privée sacré cœur de Gaoua  est très avancée en programme malgré les difficultés causé par la covid-19. « Nous avons presque fini le programme, il nous reste deux leçons. Concernant le niveau, ça va un peu.Certains élèves ont seulement besoin d’encadrement, vu que la maladie est venue, ils sont restés à la maison, on sent qu’ils n’ont rien fait.Mais comme il nous reste quelques jours, on va parfaire cela et j’ai confiance à mes enfants » a laissé entendre  Arnaud Somé titulaire de la classe de CM2.

Trois semaines après la reprise des activités pédagogiques, le Directeur régional de l’éducation préscolaire primaire et non formelle du sud-ouest Jean Joseph Somda se dit  satisfait de l’avancée de ces activités pédagogiques hors mis quelques abandons des classes par les élèves dans certains villages .« Il y a une organisation qui a été mise en place pour achever le programme. Certains maîtres font des révisions, tandis que  les autres  enseignants de l’école corrigent les exercices, donc tout se passe bien. Mais la difficulté majeure c’est le taux des abandons en milieu rural. 216 abandons lié non seulement à l’avancée de la saison des pluies donc les travaux champêtres et à l’initiation qui a débauché certains élèves pour une semaine mais ils reviendront »a-t-il précisé. Pour le déroulement à bonne date des examens du CEP, M. SOMDA se dit confiant: « nous sommes confiant que les examens vont se tenir le 14 juillet 2020, vu l’engagement des enseignants, et vous l’aviez constaté sur le terrain ».  Selon le Directeur régional de l’éducation préscolaire primaire , tout est mis en œuvre pour le début effectif des examens du CEP prévus le 14 juillet prochain.

Victorien DIBLONI



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *