.
.

Les Echos du Sud-Ouest

.

RENTREE SCOLAIRE : La  directrice de l’éducation du Poni supervise la rentrée administrative.


La directrice provinciale de l’éducation préscolaire primaire et non formelle (DPEPPNF) du Poni Rachel Ayo Nignan/Dah a entamé le 19 septembre 2018 une supervision de la rentrée administrative dans les circonscriptions d’éducation de base de sa province.  L’objectif de ces sorties est de faire le point des dispositions prises pour que la rentrée pédagogique puisse se dérouler dans de bonnes conditions.

La première sortie a débuté par la circonscription d’éducation de base de Loropéni I où la directrice provinciale a trouvé du personnel à la CEB qui l’ont rassurée que les encadreurs  pédagogiques ont effectué des sorties  le 17 septembre dernier pour s’assurer de la mise en place des enseignants dans les écoles.

Après la CEB de Loropéni , la DPEPPNF s’est rendue à la mairie de Loropéni où  elle a échangé avec le maire Sié Poda sur la mise en œuvre d’un projet dénommé « Prof de l’impossible »  à l’école de Tiogagara. Ils ont échangé sur les préparatifs de l’accueil des personnages sur la réalisation d’un film dudit projet. Après la mairie, la mission s’est dirigée vers la CEB de Loropéni II . Là , elle a trouvé le premier responsable de la CEB monsieur P. Honoré Dabiré. Selon monsieur Dabiré ,la rentrée  est effective car certaines écoles ont déjà tenu   leurs conseils . Aux environs de 13 heures, la mission de la DPEPPNF du Poni a pris la direction de Kampti. Dans la cité du Walkoye , la première escale fut la CEB de Kampti I où la mission a trouvé des enseignants au bureau. Dans cette inspection, il a été dit que la rentrée administrative s’est bien déroulée. Des doléances ont été soumises à la mission relativement au dysfonctionnement des installations solaires et au mauvais état du bâtiment qui demande une réfection. La CEB  de Kampti II  a aussi reçu la visite de la directrice provinciale de l’éducation.  Selon le secrétaire  de l’inspection, les encadreurs pédagogiques sont en tournée dans les écoles pour constater l’effectivité de a rentrée administrative. Après Kampti , la directrice provinciale et sa délégation ont mis le cap sur la commune de Perigban. La mission a été reçue  par le conseiller pédagogique itinérant monsieur Théodore  Sanou.   Selon lui les enseignants ont répondu présents pour la rentrée administrative. Mais il y a des écoles dont l’accessibilité n’est pas possible en cette saison pluvieuse. 

A la fin de la première visite de supervision madame Rachelle Ayo NIGNAN/DAH s’est  dite confiante quant à l’effectivité de la rentrée administrative . Mais l’arbre ne doit pas cacher la forêt, tous les enseignants  n’ont pas encore regagné les écoles pour des raisons diverses .Partout où  la mission est passée  des initiatives sont prises pour que la rentrée pédagogique soit effective le 1er octobre 2018.

Sansan    DIOLOMPO



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *