.
.

Les Echos du Sud-Ouest

.

Religion : 48 heures de concertation sur l’avenir de la jeunesse évangélique du Burkina


Placé sous le thème annuel « Dieu existe et il est le rémunérateur de ceux qui le cherchent », le premier  congrès national de la jeunesse de l’Eglise Protestante Evangélique (EPE) au Burkina Faso s’est tenu les Vendredi 23 et Samedi 24 février 2018 à l’église centrale de Gaoua. Près de deux cents participants venus de divers horizons du Burkina  ont échangé sur le bilan des  activités menées par le Bureau National  et sur la vision 2018 de la jeunesse.

Pour le président national de la jeunesse de l’Eglise Protestante Evangélique au Burkina Faso, Osée KAMBOU, «nous avons estimé qu’il était temps qu’ensemble nous puissions examiner le bilan des deux années passées et redresser le tire pour la dernière année du mandat ». Le Bureau National a en effet placé son mandat sous le credo du « Réveil, de l’Action et de la Prospérité ». Ainsi, l’année 2016 a consisté à des actions de réveil, de dynamisation de la jeunesse pendant que l’année 2017 a été consacré à l’action à travers l’évangélisation et la formation des jeunes. Selon le président national de la jeunesse, cette année 2018 doit être axée sur la capitalisation des acquis pour une jeunesse évangélique prospère. Sont inscrits à l’ordre du jour des 48h  de congrès, le bilan de l’année 2017,  l’explication de la vision 2018 et un débat sur les grands défis de la jeunesse de la dénomination.

Le premier congrès  de la jeunesse de l’EPE a été présidé par le pasteur Hénoc SIB président du Conseil National Exécutif de l’EPE et parrainé par Sié Joel DAH pasteur de l’église de Batié. Quelques personnes ressources qui ont accompagné le Bureau National dans sa mission ont été honorées par une remise des attestions de reconnaissance.

Joseph SOME




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *