.
.

Les Echos du Sud-Ouest

.

Région du sud-ouest : Le « PADEL-B » expliqué aux acteurs de l’élevage  


Un atelier technique du projet d’appui au développement du secteur de l’élevage« PADEL-B »  s’est tenu du 25 au 26 juin 2018 dans la salle de conférence du conseil région du sud-ouest. Expliquer aux forces vives et aux acteurs de l’élevage les objectifs du projet.     

L’élevage au Burkina Faso est une activité qui revêt une grande importance à la fois sociale et culturelle pour une grande partie des ménages aussi bien en milieu rural qu’en milieu urbain. C’est pourquoi le gouvernement du Burkina Faso attaché à la promotion du secteur de l’élevage a pu obtenir auprès de la banque mondiale, un financement pour la mise en œuvre du projet d’appui au développement du secteur de l’élevage  au Burkina Faso « PADEL-B ». L’objectif du projet est « d’Améliorer la productivité et la commercialisation de la production animale  non pastorale dans les chaines de valeur ciblées  et de renforcer les capacités  du pays à répondre aux crises affectant le secteur de l’élevage ».

Selon Salif  Ouattara secrétaire général du sud-ouest, l’élevage est un secteur très important pour le développement de notre pays et particulièrement pour la région du sud-ouest. Pour lui, la bonne pluviométrie  est un atout pour les éleveurs et permettra de  mener à bien les  activités de ce projet. M.Ouattara a aussi invité les producteurs  à s’impliquer davantage dans les filières concernées par le sud-ouest.

« La filière porcine, la volaille locale, le miel, sont les  domaines propices dans la région du sud-ouest. L’élevage du porc occupe la plupart des femmes »  a laissé entendre monsieur Issoufou Diabaté, Directeur régional des ressources animales et halieutiques du sud-ouest.

Le projet a une durée de cinq « 05 »  ans avec un budget global de 45 milliards de FCFA. Le PADEL-B couvre les treize régions du Burkina et concerne les filières principales  comme le « bétail, viande, lait » la  volaille « œufs et chair » et des filières de diversification « porc, miel, pisciculture ». Les activités du PADEL-B sont organisées autour de trois composantes que sont : composante 1 : Amélioration de l’accès aux intrants et services, composante 2 : Développement des chaines de valeur de l’élevage, composante3 : gestion des crises et coordination du projet.

 

SANSAN DIOLOMPO



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *