.
.

Les Echos du Sud-Ouest

.

Projet d’appui à la promotion des filières agricoles : Les forces vives et acteurs du sud-ouest sensibilisés


Un atelier d’information et de sensibilisation des différents acteurs du projet d’appui à la promotion des filières agricoles (PAPFA) s’est tenu le jeudi 12 mars 2020 au conseil régional du Sud-ouest. C’était en présence des autorités régionales et des acteurs dudit projet.

Le Projet d’Appui à la Promotion des Filières Agricoles, PAPFA veut contribuer à la réduction de la pauvreté et la stimulation de la croissance économique dans les régions du Sud-ouest, des Haut-Bassins, des Cascades et de la Boucle du Mouhoun. Tel est l’objectif général du PAPFA. Ainsi, à travers cet atelier les responsables du projet ont présenté l’équipe régionale, les résultats attendus dans sa mise en œuvre, les filières concernées, la zone d’intervention et les partenaires. Les mécanismes d’intervention et les rôles des différents acteurs ont été expliqués. Les suggestions et recommandations des participants ont également été recueillies.

Tirant expériences des projets et programmes antérieurs, et s’alignant sur les politiques publiques en lien avec le développement des filières agricoles et la sécurité alimentaire, le projet développe son action autour de cinq domaines de compétences. Il s’agit de la promotion de l’entrepreneuriat agricole, l’amélioration de la production et la productivité agricole, l’éducation environnementale et nutritionnelle, le renforcement des infrastructures agricoles, le renforcement des capacités organisationnelles des organisations des filières.

Des résultats attendus, 97000 ménages dont 46500 ménages producteurs, et 48500 ménages à travers les activités de développement des filières. 650 000 bénéficiaires dont 50% des femmes et 30% de jeunes noteront une amélioration de leurs revenus. 8760 emplois seront créés au niveau des micros entreprises rurales.

Pour le Coordonnateur national du Projet d’Appui à la Promotion des Filières Agricoles (PAPFA), Sié Salif Stéphane Kambou, c’est un grand défi qui se présente au Sud-ouest parce que le gouvernement a convenu avec son partenaire technique et financier qu’est le Fond International de Développement de l’Agriculture de mettre en œuvre un projet avec pour vocation le développement des filières. La région du Sud-ouest constitue la dernière région dans le grand ouest qui va être prise en charge par le projet en question. Et il est donc indiqué qu’en prélude au démarrage des activités que nous puissions informés les forces vives de la région du Sud-ouest sur les enjeux, les défis et les objectifs du projet.

Selon le Secrétaire Général de la région du Sud-ouest Aboubacar Traoré, représentant le Gouverneur à l’atelier, la mise en œuvre de ce projet est la bienvenue. « Quand on regarde au niveau de la région du Sud-ouest, à une certaine période l’on pense que l’on a fait une bonne production, mais à partir de février, mars nous tombons dans un déficit. Je pense que ce projet va venir jouer sa partition et que les producteurs produiront suffisamment et de pouvoir assurer l’autosuffisance alimentaire » affirme le Secrétaire Général du Sud-ouest. Il a par ailleurs invité les producteurs à monter des projets qui sont viables et à mesure d’apporter un plus à la région.

Le Projet d’Appui à la Promotion des Filières Agricoles est une initiative du gouvernement du Burkina Faso et de son partenaire le Fond International de Développement de l’Agriculture (FIDA) pour soutenir les efforts de croissance dans le secteur rural. Le PAPFA procède de la vision du Plan National de Développement Economique et Social (PNDES/ Axe3) de faire du secteur agricole modernisé l’un des piliers de la transformation structurelle de l’économie nationale.

Lasscoul



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *