.
.

Les Echos du Sud-Ouest

.

Lazare Banssé élu président de la FBF:retour sur l’assemblée générale qui a cristallisée toutes les attentions des passionnés du sport roi


L’assemblée générale élective de la fédération burkinabè de football (FBF)s’est tenu ce samedi 22 aout 2020 à la maison de la culture Mgr Anselme Titiama Sanou de Bobo-Dioulasso. Au cours de cette assemblée générale les acteurs du monde footballistique ont élu Lazare Banssé nouveau président de la FBF pour un mandat de quatre. Il devance son challenger Amado Traoré avec 94 voix contre 59. Ce fut également l’occasion pour le comité exécutif sortant de faire son bilan moral et financier des quatre dernières années, d’adopter le programme d’activité de la prochaine saison sportive et de valider les affiliations de nouveaux clubs.

Le comité exécutif sortant a tenu son assemblée générale avec pour comme ordre du jour, le bilan de sa gestion durant les quatre années passées avant de céder la place à la commission électorale présidée par l’ancien président de la FBF Zambedé Theodore Sawadogo pour l’élection du nouveau président. Le corps est composé de 13 ligues régionales dont chaque bulletin compte trois voix,23 clubs de D1 masculins et féminins dont le bulletin compte deux voix et 68 voix pour les clubs de D3 et les districts de football dont le bulletin compte une voix. Ainsi 153 électeurs sont convoqués et le vote se fait à bulletin secret.

Avant les votes chaque candidat a eu droit à 10 minutes pour motiver sa candidature. Pour être élu président, il fallait obtenir 50 % +1 voix du suffrage, soit 77 voix.

Au dépouillement il ressort pour les bulletins à une voix ,48 voix pour Lazare Banssé contre 20 à son challenger Amado Traoré qui se rattrape avec les bulletins à deux voix et l’emporte avec 30 voix contre 16 pour Banssé. Malgré cela la victoire se dessinait pour Banssé qui ne n’avait besoin que de 13 voix pour remporter le vote. Les plus avertis étaient confiants qu’au niveau des voix des ligues Lazare Banssé avait la promesse de 10 ligues qui lui ont promis leur faveur.  Effectivement aucune des 10 ligues n’a trahi à sa parole. Après 4 bulletins dépouillés en faveur de Banssé, des scènes de liesse éclatent dans la salle et le candidat est envahi par ses supporteurs. La sécurité est obligée d’intervenir pour rétablir l’ordre.  Le dépouillement se poursuit avec 10 ligues contre 3 pour Amado Traoré.  Le résultat est sans appel :94 voix pour Lazare Banssé contre 59 pour Amado Traoré. La messe est dite et le match est plié. Le mentor de Banssé le président Sita Sangaré ,ne peut contenir sa joie. Il jubile les bras levés, tente de courir mais ses gardes du corps l’en empêchent.

Le candidat malheureux et le vainqueur échangent une poignée de main sous les acclamations de l’assistance. Le PCA du SC Majestic ,Amado Traoré s’exprime en ses mots : « les élections ont été bien organisées ,nous acceptons notre défaite ,félicitations à Lazare Banssé. Le professionnalisme de la commission électorale a été salué par le président entrant avant de dédier sa victoire à son défunt directeur de campagne Moustapha Semdé. « Cette victoire est celle de Semdé. De là où il se trouve il a prié pour nous, c’est pourquoi nous avions gagné. Je suis africain et je crois aux forces des esprits. Après son décès, j’ai dit que je ne vais pas le remplacer et je ne l’ai pas remplacé parce que  j’ai foi en cette maxime : les morts ne sont pas morts ». Puis d’ajouter en l’endroit de son mentor le président sortant le colonel Sita Sangaré « cette victoire est en particulier celle de Sita Sangaré qui s’est investi personnellement.  Pas en tant que président du comité exécutif sortant mais en tant que personne physique. Et pour tout son soutien je n’ai pas de mots pour lui dire merci. A tous mes soutiens je vous en suis infiniment reconnaissant ».

Pour atteindre des résultats probants et faire du Burkina une nation de foot le nouveau président de la FBF a lancé un appel au rassemblement. « Il fallait choisir un candidat, j’ai été choisi, mais seul je ne peux pas réussir cette mission. C’est pourquoi mes portes sont grandement ouvertes pour mon challenger qui apporte beaucoup au football burkinabè, ainsi qu’à tous les autres acteurs de notre passion commune qu’est le football ».

Les travaux de cette assemblée générale élective ont été présidé par le directeur général des sports Rasmané Ouédraogo représentant le ministre des sports et des loisirs, et supervisés par le burkinabé Maitre Issa Sama membre de la commission de discipline de la CAF dépêché pour la circonstance. Il se réjouis du bon déroulement du processus électoral au Burkina Faso comparativement à certains pays africains. Le directeur exécutif de l’UFOA Zone et   ancien secrétaire général de la FBF Boureima Balima a également honorer de sa présence à cette assemblée générale.

Le championnat national de première division est prévu débuter dans la deuxième semaine du mois de Septembre.

Boubacar TARNAGDA



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *