.
.

Les Echos du Sud-Ouest

.

Infrastructures du 11 décembre 2017 à Gaoua : Des entrepreneurs interpellés sur la qualité des travaux


Le secrétaire permanent du 11 décembre et le comité régional d’organisation ont initié une tournée sur certains chantiers du 11 décembre 2017 à Gaoua. Des imperfections sont constatées sur la plupart des chantiers visités par la délégation.

Les autorités à l’entrée de la nouvelle gare routière

Il n’y a pas un chantier qui ne présente pas de défaillances ou de carences. A commencer par le nouveau marché construit à l’occasion du 11 décembre, les boutiques et stands manquent de rame d’accès et des escaliers pour personnes handicapées. En plus de cela, l’endroit nécessite un véritable travail d’assainissement à savoir les voiries et les caniveaux pour l’écoulement des eaux de pluies.

Après le marché, la délégation conduite par le gouverneur a mis le  cap sur la place de la nation. Dans ce lieu on note un satisfecit général. Cependant, les fausses des toilettes sont déjà bouchées alors qu’elles ne sont pas encore occupées.

Le troisième site à recevoir la délégation est la nouvelle gare routière située sur le carrefour Gaooua- kampti-Loropéni. Non encore occupée, la nouvelle gare routière a également besoin de travaux d’assainissement.

Le caniveau abandonné

Toujours concernant les travaux d’assainissement, la délégation a fait une escale au secteur n°3  en face de l’école centre A de Gaoua. Ici c’est avec étonnement et stupéfaction que la délégation a constaté la construction d’un caniveau discontinu. Cette situation est source d’inondation pour les riverains à chaque fois qu’il pleut a affirmé le premier adjoint au maire de Gaoua à la délégation.

La pluie du mardi 28 Août dernier a occasionné des dégâts à la direction régionale des sports. Le mur de la direction qui a cédé a occasionné des dégâts sur le plateau omnisport. Là encore des imperfections sont à déceler. Il s’agit de la  non construction d’un pourtour pour le plateau chose qui a occasionné la chute du mur du plateau. Le bâtiment administratif réfectionné à l’occasion de la célébration du 11 décembre fait toujours les frais des inondations chaque fois qu’il pleut.

Le gouverneur de la région du sud-ouest s’est réjoui de cette visite du secrétariat permanent. Pour Tagsséba Nitièma cette visite est la preuve que l’autorité centrale  se soucie de la qualité des infrastructures. M. Nitièma soutient par ailleurs que le constat n’est pas aussi alarmant. En effet dit-il l’absence des travaux d’assainissement dans certains sites s’expliquent du fait que ces travaux  n’étaient même pas prévus dans le contrat des entreprises.

Boukari Khalil BARA secrétaire permanent des 11 décembre

Pour le secrétaire permanent des 11 décembre, cette visite s’inscrit dans le cadre des missions du secrétariat permanent. « Nous sommes venus constater de visu l’évolution des chantiers non achevés et les dégradations que nous tenons à recenser afin de rendre compte à la hiérarchie afin que des mesures idoines soient prises pour réfectionner ». Khalil Bara soutient que  dans l’ensemble la plupart des infrastructures sont en bon état. «  Dans tous les cas la plupart des infrastructures n’ont pas connues de réception définitive. C’est déjà un avantage  de pouvoir faire  des remarques afin que les entreprises soient intégrées avant cette réception ».



Articles similaires

One thought on “Infrastructures du 11 décembre 2017 à Gaoua : Des entrepreneurs interpellés sur la qualité des travaux

  1. Leoua Hien

    Je pense que ce n est pas la peine de publier des mécontentements sur ce sujet. Tus le monde savait que le temps donné aux entreprises n était pas suffisant pour faire du bon travail. Pourquoi n avons pas accepté le report des festivités comme ça été le cas ds d autres provinces ? j ai cru comprendre qu il fallait obéir à la hiérarchie de ouaga ! Il y avait personne qui à a des couilles pour demander le report , alors aujourd’hui les résultats sont là. faut pas pleunicher

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *