.
.

Les Echos du Sud-Ouest

.

Fonds de Développement Communal (FDC): la 2e session de la phase II du comité d’octroi tenu à Gaoua


Le comité d’octroi des projets du Fond de développement communal a tenu le jeudi 05 décembre 2019 à Gaoua, la deuxième session de sa deuxième phase. Cette session a été l’occasion pour ledit comité de procéder à l’examen et à l’adoption des dossiers de projets. Les membres du comité  ont aussi passé au peigne fin l’état d’avancement des projets approuvés lors des comités précédents.

Au cours de cette session du comité ce sont au total11 projets qui ont examinés et  remis a laissé entendre Abdoulaye Zongo, coordonnateur du Fonds d’Investissement des Collectivités Décentralisées. Il s’agit de 05 projets concernant les infrastructures scolaires au niveau primaire, de 03 projets d’infrastructures sanitaires et 03 autres au profit de l’enseignement dans son volet secondaire.
En plus de ces 11 projets, 49 autres projets financés par le Fonds de Développement Communal (FDC) depuis son lancement en 2012  sont passés en revue. Certains sont achevés, d’autres sont en cours de réalisation ou à la phase de recrutement des entreprises a expliqué Iliassa Ouédraogo, chargé de projet au FICOD Gaoua. « Le montant de la réalisation de ces 11 projets qui sont soumis à l’examen et l’adoption du comité s’élève à 3 596 669 066 F CFA. Nous avons un sentiment de satisfaction car tous les projets approuvés dans les comités précédents ont été réalisés sauf la dernière phase du FDC où il y a eu un petit retard dû à la modification des procédures par le bailleur » a fait savoir monsieur Ouédraogo.
Le chef du projet FICOD Gaoua, Iliassa Ouédraogo a noté que le FDC prend en compte plusieurs volets dans son intervention. Il y a le social avec les réalisations scolaires aux niveaux primaire et secondaire, sanitaires, précisément la construction des CSPS. Il y a aussi le volet public qui consiste à la réalisation de pistes rurales ainsi que le volet économique dont la réalisation des infrastructures marchandes.  Au-delà de tous ces volets, le FDC procède au renforcement des capacités des acteurs pour permettre aux bénéficiaires de pouvoir mieux gérer lesdites infrastructures.
Au cours de cette 2ème session du comité d’octroi, les difficultés rencontrées ont été évoquées. Il s’agit du manque de suivi des réalisations en cours d’exécution, de la faible implication des responsables des collectivités territoriales dans la réalisation des infrastructures, du manque d’entretien de certaines infrastructures telles que les pistes rurales, du retard dans l’exécution des marchés par les entreprises et du non-paiement de la part contributive des collectivités conformément aux contrats. Etaient présents à cette deuxième session, des maires, les partenaires techniques et financiers et les responsables du Fond d’Investissement des Collectivités décentralisées (FICO).

En rappel, le Fond de Développement communal, (FDC) a entamé ses projets en 2012. A ce jour, ce sont au total 49 projets qui ont été approuvés. Ce comité devra accroître le nombre à 60 en tout. Les travaux de cette deuxième session des projets ont pris fin par une visite de chantier au lycée communal de Gaoua.

Lassina COULIBALY



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *