.
.

Les Echos du Sud-Ouest

.

Festivités de l’indépendance à Gaoua :Tout est fin prêt


Le comité national  d’organisation (CNO) du 11 décembre a co-animé avec le comité régional(CRO) à Gaoua  une conférence de presse pour faire la situation sur l’état d’avancement des infrastructures et la programmation des activités des festivités. Tout est fin prêt pour que la fête se déroule bien a assuré Siméon Sawadogo Président du comité  national d’organisation qui avait à ses côtés le président du comité régional, le Gouverneur Tagsséba Nitiéma et le SP du 11 décembre Khalil Bara.

A neuf jours de la célébration des festivités de l’accession de notre pays à l’indépendance, les comités national et régional d’organisation du 11 décembre ont jugé utile de situer l’opinion sur l’état de réalisation des infrastructures et la programmation des activités à mener à cette occasion. Ils l’ont fait savoir à travers une conférence de presse organisée le 2 décembre 2017 à Gaoua. Elle a été animée par le Président du CNO, Siméon Sawadogo, Ministre de l’administration territoriale et de la décentralisation et le président du CRO, Tagsséba Nitiéma Gouverneur de la région du sud-ouest. Ils ont été assistés par le Secrétaire Permanent du 11 décembre Khalil Bara, le Président du conseil régional Marcel DA et du Maire de Gaoua, Fiacre Kambou.  Dans sa déclaration liminaire, le Ministre Siméon Sawadogo  a énuméré les infrastructures réalisées dans le cadre du 11 décembre dans la région du sud-ouest. Il s’est agi entre autres de deux cités avec 475 logements au total, du stade régional, de la gare routière, la  place de la nation, d’un centre féminin, de la salle polyvalente, de l’auberge du 11 décembre et de 50 km de voirie urbaine. Ces travaux qui ont coûté à l’Etat et à ses partenaires la somme de 26 milliards de franc CFA, sont dans l’ensemble à un taux d’exécution de 90%. Hors mis la salle polyvalente, l’auberge du 11 décembre, la plupart des infrastructures sont presque achevées. Un milliard six cent mille francs (1 600 000 F) ont été injectés dans la région selon siméon sawadogo.  Pour ce qui est des activités à mener pour cette fête, on peut retenir l’inauguration et la remise des infrastructures aux bénéficiaires le 3 décembre 2017 par le Premier Ministre Paul Kaba Thiéba, le message du président du Faso qui sera enregistré à Gaoua, des activités sportives notamment la finale de la coupe de l’indépendance, le cyclisme, le tir-à-l’arc et une méga séance d’aérobic, la retraite au flambeau, une exposition sur les hautes personnalités ressortissant de la région. Le clou des activités est la parade civile et militaire qui regroupera 5602 défilants. Des  entités administratives des pays voisins tels la Côte d’ivoire et le Ghana seront représentées à cette fête. Les journalistes ont soulevé l’épineuse question de l’insécurité qui se manifeste à travers les attaques à main armée. Le Ministre a rassuré que les forces de défense et de sécurité sont en alerte et que des dispositions sont prises pour assurer la sécurité des festivaliers. Une des préoccupations soulevées par les hommes de média concerne l’ancien goudron du centre-ville qui est fortement dégradé. Des négociations sont engagées avec les entreprises pour pouvoir le restauré a dit Siméon Sawadogo. D’autres questions telles le manque de logement, la mobilisation des autres provinces de la région, le retour de la retraite au flambeau après l’incident de Bobo ont été abordés par les journalistes. Mais le Ministre a rassuré que  des dispositions sont prises pour que la fête se passe dans de bonnes conditions.

Dar Flavien Da




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *