.
.

Les Echos du Sud-Ouest

.

Développement du sud-ouest: Le secrétariat permanent et le groupe des aînés se concertent pour parler le même langage


Le Forum pour Le Développement du Sud-0uest et Le Groupe de réflexion des Aînés de la région, ont organisé ce 20 juin 2020 à Ouagadougou, une rencontre de concertation pour parler du  développement du Sud-ouest. Cette rencontre tenue au centre cardinal Paul Zoungrana  a pour objectif de se concerter pour se partager les idées et harmoniser les initiatives, dans le but de la résolution des problèmes récurrents de la région du Sud-ouest.

Le développement de la région du Sud-ouest est l’affaire de tous les fils et filles de cette région. C’est dans cette optique que Le Forum pour Le Développement du Sud-0uest et Le Groupe de réflexion des Aînés de la région du Sud-ouest,  ont voulu à travers cette rencontre de Ouagadougou, jeter  les  bases  d’une  collaboration  fructueuse  visant  à  créer  les fondements d’un développement durable du Sud-ouest.

De l’avis des organisateurs de cette rencontre, l’Etat  ne  dispose  pas  de  ressources  nécessaires  pour  prendre  en  compte toutes les initiatives de développement,   au plan national, les fils et  filles de chaque région se doivent  d’aider les  gouvernants  à  murir les meilleures  idées  de  projets  de  développement  de leur  région.  Ils  ont  surtout  le  devoir  de  fédérer  les  réflexions,  d’échanger  sur  les problématiques,  de  partager  les  expériences  et  les  nombreuses  pratiques  visant  un développement  durable  et  authentique  basé  sur  les  valeurs  locales. 

Pour Mgr Kusiélé  Dèr Raphael DABIRE, Secrétaire Permanent du Secrétariat Permanent du suivi du Forum pour le développement du Sud-ouest : «  Il est temps de parler moins et d’agir plus pour arracher ce qui est de droit pour le Sud-ouest et qui entre en droite ligne avec le PNDES ». A cet effet, il a aussi laissé entendre que les deux groupes ne sont pas en dichotomie mais travaillent tout en parlant le même langage pour une mise en synergie des compétences, des capacités pour le développement du Sud-ouest.

Pour les membres du Groupe de Réflexion des Ainés de la Région du Sud-ouest, ils disent constituer des mémoires vivantes aux expériences diversifiées et se doivent de venir en appui au Secrétariat Permanent avec leurs expertises pour le développement de leur région commune a laissé entendre Jean de Dieu SOMDA, coordonnateur des activités du Groupe de Réflexion des Ainés du Sud-ouest.

A noter que ces deux structures ont eu à mener des activités de lobbying auprès des plus hautes autorités du pays afin que les problèmes de développement du sud-ouest soient pris en compte dans les projets du gouvernement. Il s’agit entre autre pour le Groupe des ainés qui a pu rencontrer le chef de l’Etat et celui du gouvernement pour plaider à ce que les projets de l’Etat au niveau de l’accroissement de l’employabilité des jeunes grâce à la formation technique professionnelle, l’autonomisation économique des femmes grâce aux effets bénéfiques des micros crédits, la promotion de la production agro-sylvo-pastorale et la lutte contre la consommation des alcools frelatés entre autres soient effective au grand bonheur des populations du Sud-ouest. A cela il faut ajouter les actions remarquables du Secrétariat Permanent du suivi du Forum pour le développement du Sud-ouest qui ont conduit entre autres à l’ouverture du centre Universitaire de Gaoua, la célébration de la fête de l’indépendance à Gaoua en 2017 et le projet en cours de la construction du CHR de Gaoua, un projet qui serait sur une bonne voie de réalisation.

Le plan d’action 2020-2021 dense

Pour le Secrétariat Permanent du suivi du forum pour le forum du Sud-ouest, ses actions de 2020-2021 se résument en cinq axes que sont : Dynamiser l’organisation et le fonctionnement du Secrétariat Permanent ; Développer et mettre en œuvre la stratégie de mobilisation des ressources financières pour assurer le financement des activités du plan d’action du Secrétariat Permanent; Renforcer la communication et la mobilisation des filles et fils du Sud-ouest (de l’intérieur et de l’extérieur du pays), pour relever ensemble les défis du développement du sud-ouest ; Accompagner le développement des secteurs sociaux : Education-formation/emploi et santé ; Soutenir le développement des Infrastructures et des pôles de croissance.

En rappel, le Forum pour Le Développement du Sud-0uest et Le Groupe de réflexion des Aînés de la région du Sud-ouest créés respectivement en 2010 et en  juin 2019, sont des organisations informelles qui s’investissent dans le développement du Sud-ouest. Elles  collaborent en synergie  à travers leurs organisations spécifiques, leurs missions et leurs stratégies propres  en mettant  ensemble  leurs  capacités  pour  atteindre  les  objectifs  partagés  consistant  à  améliorer  les conditions de vie des populations du Sud-ouest.

Sansan Bertin SIB

tinosbs@gmail.com



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *