.
.

Les Echos du Sud-Ouest

.

Culture :  l’artiste plasticien Maxime DIANDA expose ses œuvres au musée de Gaoua  


« Art et regard sociétal : vivre ensemble ou périr », c’est sous ce thème que l’artiste Maxime DIANDA tient sa première exposition au musée des civilisations des peuples du sud-ouest à Gaoua. Le vernissage de cette exposition placée sous le parrainage du Maire de la commune de Gaoua, fiacre KAMBOU est intervenue ce samedi 27 juin 2020 en présence des autorités de la province et du public sorti nombreux pour soutenir les artistes. L’exposition durera jusqu’au 18 juillet 2020.

C’est le musée des civilisations des peuples du sud-ouest qui va servir de cadre à cette exposition dont l’initiateur est le jeune peintre Maxime DIANDA.

Autodidacte dans la peinture, ce cadre du Ministère de l’agriculture a fait de l’art une passion. C’est à travers les expositions de ses pairs et les recherches sur internet qu’il s’est forgé dans ce métier. Son rêve était de pouvoir un jour exposer ses œuvres à la consommation du public. C’est chose faite depuis ce samedi 27 juin 2020 avec le vernissage de sa première exposition qui s’étalera jusqu’au 18 juillet 2020 au musée de Gaoua. C’est plus d’une vingtaine d’œuvres que DIANDA et ses associés notamment des sculpteurs de la région ont donné à voir aux autorités et au public venu pour le lancement de son exposition.

Les problèmes de la société, la recherche de la paix et la cohésion sociale, la protection de l’environnement et la culture sont les principales thématiques abordées dans cette exposition dont le thème principal est « Art et regard sociétal : vivre ensemble ou périr ». Pour l’artiste, c’est la situation sécuritaire au plan national marquée par des attaques terroristes qui l’a inspirée au choix de ce thème et par conséquent la réalisation de ces œuvres. Il a offert un tableau au Maire de la commune de Gaoua, Fiacre KAMBOU qui a accepté parrainer cette activité. Empêché, le Maire a été représenté par son 2e Adjoint Casimir KAMBOU qui a dans son intervention souhaité la bienvenue à tous les participants à cette cérémonie de vernissage de l’exposition d’art plastique. Pour lui, les expositions sont rares dans la région et celle-là vient confirmer qu’il est possible d’en faire et elles peuvent contribuer à l’animation des villes. Revenant sur le thème de l’exposition, il a noté que l’artiste nous interpelle à travers le thème sur la cohésion sociale. « Notre souhait est que tous ceux qui ont effectué le déplacement de ce soir pour ce vernissage, puissent être des ambassadeurs pour inviter toute la population de la commune de Gaoua afin que les visites puissent se poursuivre jusqu’au 18 juillet. C’est en cela que nous allons aider notre culture, contribuer à faire connaitre nos artistes et leur permettre d’aller plus loin » a-t-il ajouté. Cet appel a également été lancé par la Directrice régionale en charge de la culture, des arts et du tourisme du sud-ouest, Séraphine SOME/MILLOGO. Madame SOME a en outre félicité Monsieur DIANDA et les artistes qui l’accompagnent et a souhaité que d’autres artistes puissent leur emboiter le pas.  Quant au Directeur Provincial de la culture, des arts et du tourisme du Poni, Albert HEMA, il a remercié le parrain pour avoir accepté d’accompagner cette initiative. Il l’a invité à ne pas s’arrêter en si bon chemin. « Nous souhaitons que ce parrainage ne soit pas le dernier. Que toutes les activités que nous aurons à mener au niveau de la culture et du tourisme qu’il puisse nous accompagner » a dit le Directeur provincial.

Des visiteurs émerveillés

Les étudiants en gestion du patrimoine culturel et touristique du centre universitaire de Gaoua étaient présents à ce vernissage. OUEDRAOGO Abdoul Mounirou est en 3e année management du tourisme. « J’ai vraiment été émerveillé au constat du travail qui a été fait par les artistes ce soir. Ils nous ont présentés des œuvres de belle facture dont la thématique porte sur la cohésion sociale ainsi que la COVID-19. Ce qu’ils nous ont présentés reflètent textuellement le contexte actuel et également appelle à l’unisson dans un contexte marqué par le terrorisme ainsi que la COVID-19 » a-t-il déclaré. Il invite la population à s’intéresser au musée qui regorge l’ensemble de la culture du terroir. Par cette occasion, elle contribuera à pérenniser nos valeurs culturelles. Salamata Soré étudiante en 3e année management de la culture a visité en avant-première les œuvres exposées. Elle a d’abord remercié l’artiste qui a eu l’idée de tenir cette exposition à Gaoua. « Les expositions sont rares dans la région et celle-ci est la bienvenue. Quand nous avons observé les œuvres, nous avons été édifiés. L’artiste nous a impressionné à travers son art. Nous nous reconnaissons dans ses œuvres parce que c’est notre culture » a affirmée Madame SORE. Elles souhaitent que les artistes soient accompagnés financièrement pour pouvoir réaliser périodiquement des expositions.

La cérémonie a été marquée par une prestation d’artistes et une minute de silence a été observée à la mémoire des disparus.

Dar Flavien DA



Articles similaires

One thought on “Culture :  l’artiste plasticien Maxime DIANDA expose ses œuvres au musée de Gaoua  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *