.
.

Les Echos du Sud-Ouest

.

COUPE SIFOKA : l’équipe de Kampti jette l’éponge


L’équipe communale de Kampti ne prendra pas part cette année à la coupe SIFOKA dont la promotrice est l’ex Ministre de la Femme Laure Zongo/Hien. Une incompréhension entre les joueurs et l’autorité communale serait à l’origine de ce désistement.

trophée de la première édition remise à l’équipe de Gaoua

Les acteurs du football ne parlent pas d’une même voix quant aux raisons qui ont conduit au désistement de l’équipe communale de Kampti à la coupe SIFOKA. En effet, elle devait affronter l’équipe de Loropéni le jeudi 5 avril 2018. Pour le capitaine de l’équipe, Hermann Gautier DA, le problème est parti d’une mésentente entre les joueurs de Gongone et ceux de Bouti, dans la constitution de l’équipe communale deux quartiers rivaux depuis belle lurette. Aussi, la Mairie s’est engagée tardivement à accompagner l’équipe. De par le passé, l’équipe qui a représenté la commune  n’a pas bénéficié du soutien de la Mairie, elle s’est débrouillé toute seule. Et c’est pour ne plus avoir à vivre cette mauvaise aventure que l’ensemble des joueurs se sont désengagés cette année a ajouté le capitaine.

Saya Bienvenu Pooda entraîneur

Saya Bienvenu Pooda est l’entraineur de l’équipe qui a représenté la commune de Kampti les éditions précédentes. Pour lui, les joueurs ont refusé de prendre part à la compétition car pour eux, il n’y a pas d’équipe au niveau de la commune. Celle qu’il dirige est un  club dont il est l’initiateur. Aussi lors de la récente coupe du Maire, des joueurs ont été recrutés et jusqu’à nos jours, personne n’a connaissance de cette équipe communale a laissé entendre l’entraineur. Il a ajouté que la charge de constituer l’équipe communale a été confiée au président de la commission chargée des affaires générales Sib Nestor. Ce dernier à la tête d’une délégation a d’ailleurs voulu rencontrer les joueurs mais ceux-ci n’ont pas daigné les recevoir. Ce refus s’expliquerait selon Nestor Sib par le fait que le comité d’organisation de la coupe du Maire aurait reçu sept millions de francs. Pour les joueurs, cette somme pouvait servir à constituer et prendre en charge l’équipe qui devait représenter la commune à cette compétition. Il estime que cette information est erronée et invite les uns et les autres à aller vers la bonne information.  Le comité a reçu trois millions de francs et un bilan a été présenté au Maire après sa coupe a-t-il terminé. Vivement que l’entente revienne entre les différents acteurs afin que la jeunesse de cette commune puisse s’épanouir à travers le sport.

En rappel la coupe sifôka qui signifie « union  » en langue lobiri est une initiative de Laure Zongo/Hien. Elle constitue non seulement un cadre de brassage entre les jeunes  des dix communes de la province du Poni  mais également promouvoir le vivre ensemble entre les populations. La première édition s’est tenue en 2016.

  Mamadou Ouattara Correspondant communal




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *