.
.

Les Echos du Sud-Ouest

.

Commune de Guéguéré: Le kossyam de Guéguéré ne tient plus


 

A la faveur du 11 décembre 2017 à Gaoua, la préfecture du département de Guéguéré devait être refectionné. Quatre mois après la célébration, l’édifice construit en 1987 reste tel . Si rien n’est fait  le bâtiment risque de céder dans les prochains mois. Le sujet a intéressé notre correspondant communal.

Toutes les préfectures de la province du Ioba étaient concernées par les réfections à l’occasion du 57ème anniversaire de l’indépendance de notre pays à Gaoua. Quatre mois après la célébration, les bureaux des préfets de Ouessa, Niégo et Guéguéré sont restés intactes. Il faut le rappeler c’est en 1985 soit sous la révolution que Guéguéré a été érigé en département. Deux ans plus tard, un bâtiment a été construit pour servir de bureau aux agents. Trente et un ans après ,les locaux de la dite préfecture ne tiennent plus. bâtiments fissurés, vétustés des locaux, bref la liste des anomalies du service n’est pas exhaustive.

Les toilettes de la préfecture de Guéguéré

Pour le Haut-commissaire de la province du Ioba, Jean Pierre Vognan la préfecture de Guéguéré comme les deux autres ne sont pas abandonnées:  » Le département de Guéguéré n’est pas dans l’oubli comme bon nombre de personnes le pensait. En réalité les locaux de la préfecture de Guéguéré à l’instar de certaines préfectures faisait partie des préfectures à être réhabiliter à l’occasion de la fête du 11 décembre 2017 dans la région du sud-ouest. Les techniciens envoyés sur le terrain ont signifié que les locaux ne peuvent plus être réfectionnés au regard de l’état de dégradation avancé. Ces derniers ont donc recommandés la construction d’un nouveau bâtiment ». M. Vognan assure également qu’après la célébration, ses services ont transmis cette doléance aux premiers responsables du ministère pour la construction des trois préfectures. « Les préfectures de Ouessa et Guéguéré sont en bonne place au regard de leur proximité avec le Ghana» a-t-il ajouté. Malgré cette situation, les agents qui sont affectés mènent à bien leurs activités .

Vu les conditions difficile de travail du personnel un appel est lancé aux autorités et aux bonnes volontés pour la construction des bâtiments pour  la préfecture du départ département de Guéguéré.

   DABIRE P. Y. Rodrigue, correspond communal




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *