.
.

Les Echos du Sud-Ouest

.

Commune de Gaoua : La population de Tambili s’oppose  à l’exploitation artisanale de l’or dans leur village


Ce vendredi 30 octobre 2020, les populations du village de Tambili situé à 6 km de la ville de gaoua ont battu le pavé pour exprimer leur opposition à l’implantation d’un site d’orpaillage dans leur village. Elles ont rencontré les autorités communales à qui elles demandent une fermeture pure et simple du site. Une aubaine pour le chef du village et sa population de prendre l’opinion publique à témoin.

« On ne veut pas que nos enfants tombent dans les trous d’or », « on veut que notre village soit épargné de la destruction », « nous ne voulons pas voir nos enfants abandonnés l’école au profit de l’orpaillage ». Ce sont les principales raisons qui ont motivé cette option de marche des populations du village de TAMBILI. Réunies en délégation ces dernières, à maintes reprises tentent de se faire entendre, mais en vain, à en croire un fils de la localité. « A travers cette marche nous voulons savoir pourquoi le maire est resté muet face à notre doléance. Parce que jusque-là la population ne fait que grossir en nombre dans ce site d’orpaillage non loin du péage route de Kampti. Comme c’est le maire la première autorité on ne souhaiterait pas nous population aller directement chasser les gens de peur d’aboutir à un affrontement. »A laissé entendre Tchowièlè.

Pour le conseiller du village de Tambili Sansan KAMBOU « Depuis 2017, les chercheurs d’or ont voulu extraire le minerais et nous n’avions pas accepté. Le maire a même effectué un déplacement nous rencontrer et dans l’unanimité nous avions interdit l’orpaillage dans le village. Cette décision est toujours en vigueur mais cette année on a constaté une ruée des orpailleurs dans notre village. C’est face à la persistance des orpailleurs que nous populations avions décidé de venir rencontrer le maire pour qu’il ferme ce site qui n’aura que des conséquences pour le village ». A la mairie la délégation a pu avoir une rencontre à huit clos, avec l’édile de la commune Fiacre KAMBOU qui les a rassuré qu’une rencontre sera tenue avec les propriétaires terriens foi du conseiller Sansan KAMBOU. En tout cas la population dit être déterminée pour empêcher toute installation dans leur village pour des fins d’orpaillage si rien n’est fait du côté de l’autorité. Mais de quelle détermination il s’agit ? Seule la population détient la réponse. Il faut signaler que dans le village, certains propriétaires terriens ont donné leur quitus pour extraction artisanale du métal précieux.

SIE MICHAEL DAH



Articles similaires

One thought on “Commune de Gaoua : La population de Tambili s’oppose  à l’exploitation artisanale de l’or dans leur village

  1. Kambou

    Quand je vois ce genre de choses, je me demande ce qu’est devenu l’arrêté du maire qui interdisait toute exploitation artisanale d’or dans la Commune de Gaoua. Personne pour nous éclairer. Comment comptons-nous résoudre des conflits si nous refusons d’anticiper ?

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *