.
.

Les Echos du Sud-Ouest

.

COMMUNE DE GAOUA : Fiacre Kambou rend compte d’un an de gestion


Le Maire de la commune urbaine de Gaoua, a fait le 28 novembre 2017, le bilan d’un an de gestion du conseil municipal qu’il dirige depuis le 21 juin 2016 à travers des échanges directs avec la population. C’est à l’occasion du deuxième conseil extraordinaire tenu les 27 et 28 novembre 2017 à Gaoua.

                Fiacre Kambou maire de la commune de Gaoua était  face à la population de sa communece mardi 28 juin 2017. L’objectif de ce face à face, dénommé « journée de dialogue communal » est de faire le bilan d’un an de gestion du conseil municipal de Gaoua.  « Le compte rendu reste avant tout pour moi et mon équipe un devoir de redevabilité envers le peuple souverain mais aussi un acte de bonne gouvernance. En effet, en organisant pour la première fois cette journée du dialogue communal, le conseil municipal de Gaoua veut s’inscrire dans la dynamique de renforcer et promouvoir le dialogue entre les élus locaux et leurs mandats autour des principales questions de développement » a-t-il dit  pour justifier cet exercice. Respecter le principe de la redevabilité, donner aux citoyens l’occasion d’apprécier la gestion des affaires publiques locales, améliorer la communication et la confiance réciproque entre les autorités locales et les citoyens, ce sont entre autres les objectifs de ces échanges directs avec la population. Dans la présentation de son bilan, le Maire a décliné les réalisations du conseil municipal pour l’année 2017. Il ressort que d’importants projets de développement ont été réalisés notamment la réalisation de forages, la construction et la réhabilitation d’infrastructures scolaires, la construction des boutiques de rue et la troisième phase du marché central. Ce sont 451 182 453 FFCA qui ont été investis cette année. Mais le Maire, Fiacre Kambou a énuméré quelques difficultés rencontrées par le conseil au cours de cette période. Elles sont relatives à la faible mobilisation des ressources financières, la non-appropriation de la décentralisation par la population et l’insuffisance des ressources humaines, matérielles et logistiques. Le Maire a souhaité que les services techniques, les citoyens,  les OSC et les partenaires techniques et financiers puissent mieux accompagner le conseil dans la réalisation de ses projets. Fiacre Kambou attend que les citoyens se libèrent des impôts et taxes dus, qu’ils s’impliquent et s’intéressent davantage à la gestion des affaires, que les OSC l’interpellent à chaque fois que de besoin en cas de dysfonctionnement avéré dans l’action communale et que les services techniques et les partenaires techniques et financiers poursuivent dans l’accompagnement et                                        l’appui-conseil pour le développement effectif de la commune.

 

Cet exercice est le couronnement de la deuxième session extraordinaire  du conseil municipal qui a débuté le 27 novembre 2017 par l’adoption du procès -verbal de la troisième session ordinaire et l’adoption de certaines délibérations dont celle portant baptêmes de rue dans la ville de Gaoua. Ce sont au total deux (02) boulevards et sept (07) avenues qui seront baptisés à l’occasion des festivités du 11 décembre 2017 à Gaoua. Le Président Rock Marc Christian Kaboré, les anciens présidents Michel Kafando et Thomas Sankara, les anciens Maires de la ville, Sansan Honoré Hien et M. Louis Armand Ouali sont entre autres les noms que porteront très prochainement les boulevards et avenues de la ville de Gaoua.

Da Dar Flavien




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *