.
.

Les Echos du Sud-Ouest

.

COMMUNE DE BOUROUM-Bouroum : Les grossesses non désirées font ravage


La commune de Bouroum-Bouroum en collaboration avec PLAN BURKINA et les deux directions provinciales de la femme et des droits humains ont organisé ce lundi 21 Mai 2018, la journée de dialogue sociale sur les Grossesses Non Désirées(GND) en milieu scolaire. Ont pris part à cette journée les conseillers des 19 villages que comptent ladite commune, les chefs de service et les autorités coutumières et religieuses.

Clément MEDAH directeur de plan Gaoua

Pour  Clément  MEDA, responsable Plan international du Burkina à Gaoua, le choix de Bouroum-Bouroum pour sensibiliser sur les grossesses non désirées n’est pas fortuit. En effet le phénomène en milieu scolaire prend de l’ampleur mais particulièrement c’est plus grave dans cette commune. Il poursuit en disant que l’année passée 2016-2017,  le lycée départemental de  Bouroum-Bouroum a enregistré 32 cas de grossesses et cette année 2017-2018, on dénombre déjà 17 cas. Face à cette situation qui interpelle  les acteurs du monde éducatif, Clément Méda soutient qu’ en tant que défenseur des droits d’enfants la situation les interpelle.

Le maire de la commune de Bouroum-Bouroum Koko MOMO a tenu à remercier particulièrement ONG PLAN INTERNATIONAL DU BURKINA pour son accompagnement constant aux actions de développement dans sa commune et surtout pour son appui financier ce qui a permis l’organisation de cette journée.

En organisant une telle journée avec les élus locaux notamment les conseillers , plan international veut donner la bonne information ; avoir un dialogue franc et sincère avec les différents acteurs chose qui favorisera la prise de conscience. 

Les participants ont eu droit à deux communications, l’une sur la problématique des grossesses précoces et l’autre sur les statistiques et les stratégies de la lutte contre les grossesses non désirées. A l’issue de cela, les participants ont échangé sur les deux communications qui ont abouti à la prise des engagements. Il s’agit de sensibiliser les parents d’élèves dans tous les villages de la commune de Bouroum-Bouroum et organiser des rencontres sont entre autres les engagements pris par les participants leaders communautaires. 

La troupe théâtrale féminine de Bouroum-Bouroum a apporté sa touche à travers un sketch sur la question des grossesses non désirées.

Réactions des participants

Pour Monsieur Paul assistant technique Plan Gaoua dit être très satisfait de la présente journée. « Je suis pleinement satisfait car tous  les conseillers des 19 villages de la commune sont représentés et se sont engagés à barrer la route à ce phénomène  qui détruit les filles en milieu scolaire. Et selon le Maire les dispositions seront prises enfin de mener des séances de sensibilisations dans tous les villages de son ressort territorial»

Pour Monsieur  François YOUL, Gendarme à   la  retraite et conseiller de Timbarbitionao ,dit être très satisfait aussi ,il souligne que c’est une bonne initiative .Pour lui, en passant par le sketch et les différentes communications, le message a bien circulé et tous les participants sont dans la joie car ils sont contents  d’avoir des informations nécessaires  pour lutter contre ce fléau.

Anderson Pooda correspondant communal



Articles similaires

One thought on “COMMUNE DE BOUROUM-Bouroum : Les grossesses non désirées font ravage

  1. Sié Elie Kambou

    Belle initiative à propager dans tous les villages. Sensibiliser non seulement les parents et élèves mais aussi les enseignants, c’est ainsi qu’on poura amoindrir ce fleau.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *