.
.

Les Echos du Sud-Ouest

.

CEP,SESSION 2018: Près de 3000 candidats composent dans la Bougouriba


C’est parti depuis ce 19 juin 2018 à Diébougou capitale de la province de la Bougouriba pour les épreuves du Certificat d’études primaire (CEP). Ils sont 2970 candidats à la conquête du premier diplôme dans cette localité du Burkina. 

C’est sous une pluie que les candidats de la commune de Diébougou ont débuté les épreuves du certificat d’études primaire (CEP). Pour ce qui concerne la province de la Bougouriba , ils sont 2970 soit 1498 filles et 1472 garçons. Dans cette commune , les candidats sont répartis dans les deux (02) circonscriptions d’éducations de base (CEB )que renferme la commune. Il s’agit de la CEB de Diébougou 1 et 2.

Selon monsieur Dahourou KAM, 1er responsable du bureau des examens et concours de la CEB de Diébougou 2, le début des épreuves se déroulent bien « Pour le moment tout a bien débuté. Nous n’avons pas rencontré une difficulté particulière par rapport à cette session de 2018 du CEP » affirme monsieur KAM. Le directeur provincial de l’éducation préscolaire, primaire et non formelle, Monsieur Da Koffi, que nous avons rencontré dans le centre d’examen  de Saint Pierre -Saint Paul lors de sa tournée de supervision, soutient également que tout se passe bien au provincial.

Des candidats réagissent

Après la composition de la rédaction et de la dictée question, des candidats sont confiants et espèrent que les autres sujets seront abordables.

Issouf Barry est un candidat libre pour lui l’espoir est permis « je trouve les épreuves abordables et je souhaite que les épreuves à venir soient de même. » Rose SANOU de l’école catholique embouche dans la même trompette  » Toutes les épreuves de ce matin étaient acceptables. ».

SANFO Issouf, correspondant communal.



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *