.
.

Les Echos du Sud-Ouest

.

Bastonnades des forces de défense lors du couvre feu: Dah Sié de Bindouté répond au procureur


Le procureur du Faso près le tribunal de grande instance de Ouagadougou a publié une note ce Lundi 23 Mars 2020, dans laquelle  le procureur Harouna Yoda met en garde les forces de défense et de sécurité sur les tortures. Panafricaniste, Sociologue et ancien journaliste  résidant actuellement aux USA, DAH SIE de BINDOUTE répond et interpelle les hommes les hommes de droit sur leur responsabilité .Lisez plutôt

Monsieur le Procureur du Faso

J’ai lu a travers les réseaux votre communique sur les actes des forces de défense et de sécurité sur la population en ces temps de couvre-feu. Je n’aime pas trop parler des hommes de droits en Afrique car ce sont, en parti , eux Notre cancer. En effet, comme la loi les protège finalement ils ne savent pas exactement leurs rôle Dans la société.

Monsieur le Procureur, là où on attend les hommes de droit, on ne vous voit jamais. Depuis combien de temps Notre peuple croupit Dan’s l’injustice totale. Y a t il des hommes de droit dignes de ce nom au Burkina Faso? On ne vous voit pas du Cote du peuple mais toujours entrain de jouir de votre statut.

Monsieur le Procureur voyez vous les ravages de cette maladie? Voyez vous combien Notre population est exposée doublement car les hôpitaux n’ont rien comme moyens matériels? Voyez vous les tâtonnements du gouvernement? Avez vous vu les larmes du président italien ? Avez vous vu comment le président américain a rougi et change d’un coup car très préoccupé pour son peuple?

Moi, je pense que le couvre feu est un moyen fort pour éviter la propagation de la maladie. Ailleurs, c’est le confinement. C’est un désordre en matière de gestion Dan’s cette crise.

Si vous saviez vraiment votre rôle, vous auriez plutôt communiquer pour dire au peuple de respecter les consignes donnes par le chef de l’Etat. Les médecins qui connaissent vraiment leurs rôles utilisent leurs propres moyens pour sauver des vies, ils mettent leur vie et celle de leur famille en danger. Malgré leurs conditions de travail, ils se sont calmes et font face a la pandémie.

Mais vous, vous voulez charger les fds. Les fds font leur travail. Ils doivent faire respecter la loi. Ils doivent faire régner l’ordre. Ils doivent protéger la population. Et vous devez sortir dire la vérité a ces brebis galeuses qui sont Dan’s les bars , maquis et autres. Vous devez dire la vérité a ces gens qui sont toujours dehors a l’heure du couvre feu. Vous devez vous joindre aux fds pour lutter contre ce fléau et non vous cachez derrière votre statut pour contribuer a dénigrer les fds sur le terrain.

Moi je soutiens les fds. Elles doivent être sévères car c’est la vie du même peuple qu’elles veulent protéger. Courage aux fds. Elles risquent leur vie en se mettant Dan’s la rue. Et tenez vous bien Monsieur le Procureur du Faso, ces fds n’ont aucune protection, pas de masques.

Monsieur le Procureur, on sait que votre corps traque les gens qui vous disent la verite. On connait cette expression  » outrage a un magistrat ». Moi je vous invite a voir les realites de cette pandemie. Je vous invite a un debat d’idees, pas de corporation.Les hommes de droit ( pas eux tous) de Notre pays doivent meme se cacher car on les voit pas jouer leur role. Je comprend pourquoi le Pr Laurent Bado dit qu’il faut que les hommes de droit connaissent l’histoire et la sociologie de l’Afrique.

Courage aux fds pour que le couvre feu soit respecté.



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *