.
.

Les Echos du Sud-Ouest

.

À la découverte de nos communes : Bouroum-Bouroum, le « village aux  habitants imprécis »


Située sur la route nationale n°12, à près de 25 Km de Gaoua, la commune rurale de Bouroum-Bouroum fait partie de la province du Poni dans la région du Sud-ouest du Burkina Faso. Elle est limitée à l’Est par la commune de Nako, à l’Ouest par la commune de Loropeni, au Nord par la commune de Tiankoura (province de la Bougouriba) et au Sud par la commune de Gaoua.

La commune rurale de Bouroum-Bouroum tire son nom de celui du village de Bouroum-Bouroum le chef-lieu. Son appellation serait une déformation du mot en lobiri « bour-bour » qui signifierait imprécis, flou. Le village aurait été ainsi nommé parce que ses habitants étaient imprécis dans les réponses aux questions qu’on leur posait et dans toute leur conduite.

La commune compte dix-neuf (19) villages et un conseil communal composé de trente-huit (38) conseillers. L’actuel conseil municipal est issu des élections municipales partielles du 28 Mai 2017 . La commune de Bouroum-Boum est actuellement dirigé par Koko Momo du MPP. C’est précisément le   16 Juin 2017 qu’il a été porté à la tête de la mairie. Sur le plan démographique, sa population est estimée à 10 231 (au RGPH de 2006) avec une projection de 13 805 habitants pour cette année 2018. Elle est composée de Lobi (ethnie majoritaire), Mossi, Dioula, Peulh. Les religions pratiquées sont la religion traditionnelle, le christianisme (catholique et protestant) et  l’islam.

Sa végétation est caractérisée par un tapis herbacé, une savane arbustive et arborée. La faune est d’une abondance relative et est composée des ongulés, des lièvres, des singes, des reptiles et de la faune aviaire. La description de sa végétation et sa faune laissent voir que cette commune possède d’énormes potentialités agricoles et pastorales. Ainsi, les principales productions sont : les céréales, les tubercules, les cultures de rente  et quelques cultures de contre-saison. L’élevage est de type traditionnel et concerne les bovins, les ovins, les caprins, les porcins, la basse-cour. A ce niveau l’on retiendra également que Bouroum-Bouroum est la seule commune du sud-ouest qui organise

Quant à l’artisanat, elle est de type utilitaire (panier, corbeilles, mortiers, forge). Le patrimoine culturel de la commune est riche et varié. Il s’observe généralement au cours des cérémonies initiatiques, des cérémonies funéraires, des danses traditionnelles et des fêtes.

Le maire de la commune KOKO MOMO

Sur le plan économique, au regard de sa position stratégique, la commune rurale  de Bouroum-Bouroum  est dynamique. Elle possède un marché traditionnel assez important qui a lieu tous les cinq (05) jours. Il est fréquenté par les ghanéens et les ivoiriens.

Les secteurs sociaux  de la commune comprennent les services de l’enseignement de base, de l’enseignement secondaire et de la santé. On compte dix-neuf (19) écoles primaires (dont beaucoup à faible effectif), un (01) CEBNF, un lycée départemental, deux(02) CEG publics et deux(02) CEG privés. La commune compte deux CSPS (Sibéra, Bouroum-Bouroum) qui sont bien fréquentés. En plus de ces services sociaux de base, Bouroum-Bouroum compte un poste de  police, un poste forestier, un  service de l’agriculture, celui  de l’élevage et de la préfecture.

La commune rurale de Bouroum-Bouroum est confrontée à certaines difficultés. Il s’agit entre autres, du problème latent de lotissement (blocages sur l’attribution des parcelles), de la collecte du marché traditionnel, de la gestion des conflits fonciers et des problèmes d’eau (des forages en panne). Le maire actuel Koko Momo élu le 16 Juin 2017 au sortir des élections complémentaires, lance un appel à l’ensemble des fils et filles de la commune à une union sacrée autour des projets de développement

 

                                                                                                        Joseph SOME



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *