.
.

Les Echos du Sud-Ouest

.

57e anniversaire de l’indépendance à Gaoua: le mérite de 133 agents reconnu


     A l’occasion de la célébration du 57e anniversaire de l’indépendance de notre pays, célébrée cette année à Gaoua dans le Sud-ouest, la nation a décerné des médailles aux travailleurs qui se sont illustrés dans leur domaine d’activités. La cérémonie a eu lieu le 10 octobre 2017 à la place de la nation.

                         quelques récipiendaires

C’est la nouvelle place de la nation de Gaoua qui a servi de cadre à cette cérémonie de décoration. Ce sont au total 133 travailleurs du privé et du public qui ont été distingués dans les différents ordres. Ils sont 35 dans l’ordre national, 54 dans l’ordre du mérite, 44 pour la médaille des collectivités  locales, et 26 dans l’ordre spécifique. Cette décoration est la reconnaissance de la nation à ses fils et filles qui se sont illustrés dans leur domaine. Les récipiendaires ont eu droit aux félicitations des autorités mais aussi de leurs parents, amis et connaissances sortis  nombreux. La cérémonie a été présidée par André Rock COMPAORE  Grand Chancelier des Ordres Burkinabè. Les récipiendaires n’ont pas caché leur joie. Quelques-uns se sont exprimés.

SansanKambou est un adjudant-chef à la retraite. Il a fait la guerre d’Indochine et d’Algérie.« Je suis très content mais je devrais être plus que ça. J’ai été décoré de la médaille de commandeur du mérite voltaïque le 2 août 1980. Je remercie le nouveau gouvernement parce que c’est grâce à lui que j’ai eu cette médaille »

l’adjudant-chef à la retraite Sansan Kambou est félicité par le grand chancelier

Boni/Nignan Désirée Marie Chantal est faite commandeur de l’ordre national.

 

Mme Boni dédie sa médaille à sa mère de 82 ans

« Je voudrais rendre grâce au seigneur pour sa bienfaisance et surtout rendre hommage à ma hiérarchie qui a estimé que je mérite cette distinction. Mais chaque fois que j’évolue dans l’ordre des distinctions, ça constitue une appréhension pour moi. Comment faire pour mériter davantage parce que ça constitue  un challenge. Je dédie cette médaille à ma mère qui a 82 ans et qui n’a pas pu être ici ».

Julien Ouédraogo est fait commandeur de l’ordre national

Julien Ouédraogo dit WendPanga est un promoteur immobilier. Il a réalisé des logements sociaux dans les cités du 11  décembre. « Je suis très content de cette décoration. Nous remercions les autorités pour nous avoir confié les travaux du 11décembre que nous avons exécuté à 100% ce qui nous a valu cette médaille. Elle va nous obliger à faire mieux pour que notre pays avance ».

Dar Flavien Da




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *