.
.

Les Echos du Sud-Ouest

.

21ème édition de la journée nationale du paysan: La question sécuritaire au menu des échanges


La cérémonie d’ouverture de la 21ème édition de la journée nationale du paysan s’est déroulée ce vendredi 26 Avril 2019 sur le terrain du lycée provincial Bafuji de Gaoua. « Défis de la sécurité alimentaire dans un contexte d’insécurité : quelles stratégies d’accompagnement des exploitations agro-sylvo-pastorales, halieutiques et fauniques ? ». C’est autour de ce thème que se tient cette journée nationale du paysan.

C’est le terrain du lycée provincial Bafuji de Gaoua qui a servi de cadre pour la cérémonie d’ouverture de la journée nationale du paysan.

Le gouverneur de la région du sud-ouest qui a ouvert le bal des interventions a félécité le président du Faso pour le choix de la région du sud-ouest pour abriter cette journée nationale. Tagsséba Nitièma a surtout la reconnaissance des populations et forces vives du sud-ouest pour les réalisations du gouvernement à l’occasion du 11 décembre dans la région du sud-ouest. Le premier responsable de la région est aussi revenu sur les potentialités agricoles que regorge le sud-ouest. En effet s’explique t-il sa région dispose de 85000ha de terres cultivables dont 5000 sont seulement mis en valeur. Deux phénomènes constituent un handicap pour la région . Il s’agit de la question foncière et de l’orpaillage artisanal.Selon lui sur 79 conflits enregistrés 59 cas sont liés au problème foncier. Pour Tagsséba Nitièma, les JNP sont une opportunité de proposer de nouvelles stratégies pour atteindre l’autosuffisance alimentaire.

Le président de la chambre nationale d’agriculture, Moussa Koné tout en saluant les efforts consentis par le gouvernement invite les autorités à augmenter les ressources propres de la chambre nationale d’agriculture afin qu’il puisse mener les activités comme il se doit. La construction des sièges de cette structure dans toutes les régions, provinces et communes devient un impératif a soutenu Moussa Koné. Outre les changements climatiques, le président national de la chambre d’agriculture affirme que l’insécurité est une menace sérieuse pour l’atteinte de l’autosuffisance. Il espère que cette 21ème édition des JNP va changer le quotidien des producteurs. Il invite surtout le gouvernement à travailler à la modernisation des exploitations agricoles, l’adoption d’un système appelé e-conseil au profit du monde paysan.

Le ministre de l’agriculture Salifou Ouèdraogo lui a mentionné que le gouvernement s’est inscrit dans une dynamique de transformation de l’agriculture dans sa globalité. L’ouverture de la banque agricole du faso est une des preuves.  Cette institution bancaire va faciliter l’accès aux crédits des producteurs.

La cérémonie fut l’occasion pour le gouvernement d’offrir des équipements agricoles d’une valeur de plus de 5 millions soit plus de 73millions à l’ensemble des 13 régions.

Dalou Mathieu Da



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *