.
.

Les Echos du Sud-Ouest

.

11 décembre 2017 : Les 52km de routes ont au moins 15 ans de vie.


A l’occasion de la remise du matériel médico-technique au CHR de Gaoua par le collectif des entreprises en charge des voiries le 12 décembre dernier, Bafujiinfos.com a tendu son micro au chef du projet infrastructures routières de l’AGETIB. Il était principalement question de l’état du bitume réalisé à Gaoua.

 

Alors que la fête battait son plein, le collectif des entreprises en charge des voiries avait transmis un communiqué à la RTB2 Gaoua pour attirer l’attention des usagers sur les dégradations constatées sur les bitumes réalisés. Ce communiqué fait suite à des publications sur le réseau social facebook sur  la dégradation du bitume à certains endroits.

Armel Ulrich Béré chef du projet infrastructures routières du 11 décembre 2017 à Gaoua

Pour Armel Ulrich BERE, chef du projet infrastructures routières du 11 décembre à Gaoua, le bitume n’est pas de mauvaise qualité. Ces détériorations sont dues aux attitudes inciviques de certains usagers, lesquelles sont  interdites surtout lorsque le bitume est mis nouvellement. Il s’agit des braquages à 90°, les freinages brusques  et les démarrages en trombe. Pour le chef de projet des infrastructures routières, la règlementation voudrait que la voie soit barrée au moins une semaine pour faciliter la prise.Ce qui ne fut pas le cas,puisque Gaoua étant une zone urbaine. C’est ce qui justifie selon les détériorations constatées à certains endroits. . Revenant au fait, M. BERE affirme que le bitume  a été mis à peine 24h à 48h et des usagers  ont eu des comportements pas commodes sur la route.

Pour le chef du projet des précautions sont prises pour que les travaux s’exécutent conformément au cahier de charge et cela de concert avec le contrôle et le laboratoire du bâtiment et des travaux publics.Actuellement le taux d’exécution des travaux s’élèvent à 95% .De l’avis du chef du projet les travaux qui se mènent présentement sont des travaux de protection.C’est le cas des clôtures des écoles et des caniveaux.

Faut-il le rappeler 52km de routes bitumées  ont été réalisées à l’occasion du 57ème anniversaire de l’indépendance à Gaoua.

Dalou Mathieu Da

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *