.
.

Les Echos du Sud-Ouest

.

Comité de veille citoyenne de la région du Sud-ouest : Plus rien ne sera comme avant dans la région


Pour scruter l’actualité socio-politique régionale et nationale, le comité de veille citoyenne de la région du Sud-ouest a rencontré la presse ce samedi 10 Mars 2018.  Cette  conférence a porté sur des sujets  tels que la double  attaque terroriste du 02 mars 2018 à Ouagadougou, l’affaire de réparation du véhicule v8 du conseil régional du Sud-ouest, le problème foncier et minier dans la région ainsi que  les problèmes d’offre et de facturation d’eau et d’électricité dans la région.

Ils étaient quatre à diriger ce point de presse.  Kalifa DA de l’Organisation Démocratique de la Jeunesse(ODJ), Togué SOU du Citoyen Africain de la Renaissance (CAR), Boureima MAIGA du Balai Citoyen et Paz HIEN de l’Association Kontinan porte-parole du comité de veille citoyenne.

Sur la question de la double attaque terroriste du 02 mars 2018 à Ouagadougou, le comité de veille a tenu à exprimer sa  solidarité à l’endroit des familles des soldats victimes des attaques terroristes du 02 mars dernier et à présenter ses condoléances à toute la nation. Il n’a pas  manqué non plus  d’interpeller les dirigeants  ainsi que  toute la hiérarchie militaire et policière à redoubler de vigilance et à mettre les moyens et les stratégies adéquates pour venir à bout de cette nouvelle forme de guerre.

Les services de la SONABEL et de l’ONEA  interpellés pour des factures irrégulières

Le comité dit  avoir approché la SONABEL sur les plaintes récurrentes des consommateurs par rapport à des facturations injustifiées  après la célébration du 11 décembre à Gaoua. Par ailleurs, il les a invités à clarifier cette situation et à procéder à la correction des factures incriminées. En outre, le comité de veille invite  la SONABEL à  mettre de la célérité dans le traitement des demandes d’abonnement  et  à communiquer sur la question, tant décriée, « achat » des poteaux électriques par les consommateurs.

Affaire de réparation du véhicule v8 du conseil régional du Sud-ouest, « un de nos camarades objet de poursuite pénale »

Sur la question du véhicule v8 du conseil régional, les conférenciers du jour sont formels, ils ont  estimé qu’au regard de la conjoncture régionale, une nouvelle dépense exorbitante pour réparer la voiture v8 est inopportune. Par ailleurs, ils ont tenu à informer l’opinion publique  que pour cette affaire, l’un de leurs camarades, en l’occurrence M. HIEN Sié Joseph, fait l’objet de poursuite pénale. Il a été assigné en justice par le conseil régional pour diffamation et injures publiques sur la toile. Et pour le porte-parole du comité de veille Paz HIEN, «  Nous estimons que son cas constitue un procès de la veille citoyenne, un procès de la liberté. Le comité réitère son soutien au camarade et condamne l’attitude du Président du Conseil Régional qui n’est autre qu’une fuite en avant face aux problèmes concrets qui lui sont posés. »

L’orpaillage incontrôlé accentue le  problème foncier et minier dans la région

Selon le comité de veille, l’exploitation artisanale et anarchique de l’or  dans la région du Sud-ouest accentue le problème de conflit minier et foncier. Il a dénoncé le laxisme et la complicité avec laquelle certaines autorités traitent de cette affaire et a invité à un meilleur encadrement du secteur. Il a, en outre, demandé aux autorités compétentes à prendre à bras le corps le problème à rebondissement de lotissement  au secteur 03 de la ville de Gaoua dans le quartier « Gaan ». Qu’une une solution définitive soit trouvée à la situation qui n’a que trop duré afin d’éviter l’explosion des conflits latents.

En rappel, le Comité de Veille Citoyenne du Sud-ouest est formé par un ensemble d’organisations de la société civile qui exercent dans la région. Le comité de veille a vu le jour en février 2018.

 

                                                                                                    Joseph SOME

 

 

 




2 thoughts on “Comité de veille citoyenne de la région du Sud-ouest : Plus rien ne sera comme avant dans la région

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *