.
.

Les Echos du Sud-Ouest

.

Me Jules Pascal Ilboudo : Ce policier qui hisse le sud-ouest à travers le VOVINAM VIET VO DAO


Les 30 et 31 juillet 2021 se sont déroulés le championnat national de VOVINAM VIET VO DAO à Ouagadougou. Comme aux précédentes éditions Le reflex club de Gaoua s’est positivement illustré en remportant cinq médailles dont deux en or. Bafujiinfos .com a rencontré le premier responsable du club en savoir sur la discipline , le fonctionnement et les prouesses réalisées depuis la création la création du reflex club de Gaoua. Lisez plutôt !

Bafujiinfos.com : Pouvez-vous nous parler de vous et du réflex club de Gaoua?

Me Pascal Ilboudo : Je me nomme Jules Pascal Ilboudo, maître de VOVINAM VIET VO DAO ceinture noire 2eme dan. Le REFLEX club de Gaoua a ouvert ses portes le 14 février 2017 dans l’enceinte du Camp CRS de GAOUA.

Il est accessible à tout volontaire désirant pratiquer cet art martial de vie qu’est le VOVINAM VIET VO DA. C’est un art martial vietnamien de plusieurs millénaires. Au Burkina Faso c’est depuis les années 1976-1978 qu’il est pratiqué. Il a pour but la formation de l’Homme vrai.

Actuellement le club à plus d’une trentaine de pratiquants et participent à toutes les activités de la fédération Burkinabè de VOVINAM VIET VO DAO depuis sa création à nos jours.

Après un lourd travail abattu, le réflex club détient une annexe à la place de la nation depuis un mois.

Les entraînements se tiennent tous les mercredis et samedis de 16h à 18h à la place de la nation et les dimanches aux mêmes heures au Camp CRS.

 Le club a formé quatre (4) ceinture noire confirmées et homologuées depuis le 27/03/2021

Les inscriptions se font à tous moments et nous sommes disponibles et vous pouvez nous contacter au 61.29.48.43/75.04.32.63.

Bafujiinfos.com : Est-ce votre première fois d’engranger de médailles au championnat national ?

Me Pascal Ilboudo : Non, ce n’est pas une première.  D’abord pour notre première participation au championnat national en 2018 après une année de l’ouverture officielle du club REFLEX nous avons ramené deux (02) médailles dont une en argent et l’autre en bronze.

Ensuite, en 2019 à l’échelle internationale, précisément au championnat d’Afrique on a ramené trois (03) médailles toutes en OR. En 2020 aucun championnat n’a été organisé en raison de la covid19.

 L’innovation majeure en 2021, la nouvelle équipe fédérale a organisé des championnats des différentes ligues comme (Tenkodogo, Bobo,Réo..). Gaoua n’étant pas une ligue d’abord, on ne pouvait pas organiser un championnat provincial (puisqu’il faut au minimum trois (03) clubs pour être ligue), ainsi le club de GAOUA s’est déporté à bobo pour aller participer au championnat provincial de Houet qui est le plus proche de Gaoua en date du 19 juin 2021. Nous avons remporté quatre (04) médailles dont deux (02) en or, une (01) en argent et une en bronze.

A l’issue de ce championnat le Sud-Ouest/Gaoua est classé 4eme parmi les treize (13) régions après le Kadiogo, Bobo, Tenkodogo !!Nous avons remporté Deux médailles en or et en argent et une en bronze.

 Bafujiinfos.com : Le reflex club de Gaoua inscrit toujours son nom en lettres d’or dans les différentes compétitions. Quel est votre secret ?

Me Ilboudo Pascal : Le seul secret que je peux vous donner avant même de venir à l’essentiel c’est le soutien et les encouragements. En fait quand tu sais que derrière toi, tu as des gens, des responsables qui te supportent, croient en toi, te suivent et t’encouragent, tu ne peux qu’aller très au bout de tes efforts. L’autre aspect c’est d’avoir l’amour, la passion et la détermination personnelle. Mettre son honneur en jeu, en tenant compte de ton niveau et ton engagement depuis ton adhésion dans la discipline.

 Je suis conscient que cela fait la fierté de mon père géniteur N. DANIEL ILBOUDO (maître de taekondo) qui nous à initiés en tant que ses fils, en taekwondo avant de nous amener dans le VOVINAM VIET VO DAO. Mais avec le poids de l’âge, il ne fait que nous suivre, nous assister et se nourrir des éloges que je reçois ; et tous ces éloges je les dédis à lui et à mon frère aîné k. Joanny ILBOUDO qui aussi n’a jamais manqué de m’encadrer et de me conseiller car lui aussi est ceinture noire 2eme Dan .

Un secret et pas des moindres c’est la rigueur, la discipline, et l’assiduité.  !!!

Bafujiinfos. Com : Quelles sont vos ambitions pour le réflex club de Gaoua ?

Me Ilboudo Pascal : J’en ai plusieurs mais la plus importante c’est la relève.

Je souhaite former des gens capables d’assurer une très bonne relève car étant un fonctionnaire je pourrais peut-être d’un jour à l’autre être affecté dans une autre localité ou à d’autres fonctions qui ne me permettront plus de suivre le club comme il se doit.

 Ensuite, j’ai un projet d’expansion de l’art dans la région du Sud-Ouest. Je voudrais développer et multiplier le nombre de CLUB de VOVINAM VIET VO DAO à Gaoua et dans plusieurs villes de la région du SUD OUEST ,afin d’en faire une grande référence nationale.

Nous envisageons également que le club REFLEX c’est de décrocher des médailles l’échelle mondiale au championnat mondial qui doit se dérouler en 2022 .

Bafujiinfos.com : Un travail énorme se fait. Est à dire que vous ne rencontrez pas de difficultés ?

Me Ilboudo Pascal : Comme tous sports les difficultés n’en manquent pas et de là.

Nous manquons énormément de matériels de sport de compétition entre autres pour emmener les pratiquants VOSHINS à être encore plus au top et améliorer les différentes techniques ! (sac de frappe, plastron, casque, Gants, des protèges et autres plein de matériels). Donc nous implorons encore aux différentes autorités de la région à avoir encore plus d’attention sur notre art martial que nous aimons tant. Je saisi l’occasion pour remercier le Directeur régional des sports du Sud-Ouest nos parrains , les parents des voshings pour leur confiance et à toutes les bonnes volontés qui qui nous aident à surmonter les obstacles.

Bafujiinfos.com : Votre dernier mot ?

Je voudrais souligner et rassurer la population de Gaoua et celle du Sud-Ouest en générale que notre art martial est loin d’être de la barbarie, loin d’indiscipliner les jeunes. Au contraire c’est un art de vie de discipline qui détient 75% de pratique philosophique et 25% de pratique physique, cela signifie que c’est un art complet qui vise la recherche de la maîtrise de soi, qui n’est rien d’autre que l’harmonisation entre le corps(physique)et l’esprit(mental) d’où pratiquer le VOVINAM VIET VO DAO, c’est apprendre à se défendre et non!!à se battre !! Il participe à l’éradication de la délinquance juvénile dans la région !(chose d’ailleurs que d’autres ignorent),au REFLEX CLUB nous sommes disponibles, au REFLEX CLUB c’est la LÉGITIMITÉ DANS LA DÉFENSE .

 Pour terminer je voudrais faire une mention spéciale à toute la hiérarchie policière, corps duquel je suis issu, au SGR de la Région du Sud-Ouest, au Directeur Régional de l’environnement du Sud-Ouest, au Procureur près leTGI de Gaoua, au directeur de la RTB 2 Gaoua , au drep/s.o , à maître Sanwidi, huissier de Justice à Gaoua, à M le Maire de la commune de Gaoua en passant par son S.G , à Mr Diallo du CCVA/GAOUA (EX RESPONSABLE DE GAOUA), À tous les responsables des différents corps armée , au juge OUEDRAOGO Jean Bosco ,qui est le conseiller spécial de ce club ,et à toutes les personnes qui , dans l’ombre, nous soutiennent jours et nuits, je leur réitère tous nos remerciements et notre reconnaissance pour les efforts qu’ils déploient chaque fois pour le  REFLEX CLUB DE GAOUA .

Dalou Mathieu Da



Articles similaires

One thought on “Me Jules Pascal Ilboudo : Ce policier qui hisse le sud-ouest à travers le VOVINAM VIET VO DAO

  1. Bagui FARMA

    Mes félicitations au Maître ILBOUDO et son équipe; en plus je dirais merci Bafujiinfos.com pour cet beau travail qu’il se bat de jours comme nuits pour nous informer la vie de notre région.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *