.
.

Les Echos du Sud-Ouest

.

Décès du chef de canton de Gaoua : Le parcours impressionnant de Yari Adama Oussé


 Gaoua pleure son 4ème chef de canton . Décédé le 12 Août 2021 à Ouagadougou à l’âge de 93 ans, Yari Adama Oussé est un homme au parcours exceptionnel.

Né en 1936 à Gaoua, Yari Adama Oussé entame ses études primaires en haute volta ( ville Gaoua) en 1942 avant de s’envoler à l’école Militaire de Bingerville en Côte d’Ivoire et de kati au Mali, le Soudan Français d’où il s’engagea dans l’armée en 1953 avec le grade de sergent directement.

Selon les informations de Bafujiinfos.com. Ils étaient une dizaine dont l’ancien président du Mali son excellence Moussa TRAORÉ.

Toujours selon nos sources Yari Adama Oussé était reconnu comme un élève brillant, entreprenant aussi bien dans les matières militaires que classiques. Toutefois il était considéré comme un élément autoritaire qui n’aime pas de réplique ayant de l’entregent et un ascendant sur ces camarades Européens qu’Africains. Il aurait tenu tête à ses professeurs colons durant ses études en France dans les années 1956.

Libéré dans l’armée dans les années 1964, il passa le concours de la gendarmerie. Gendarme de formation, il obtint le grade de major en 1987 jusqu’à sa retraite en 1988. Comme bon nombre de soldats africains Yari Adama Oussé a participé à la guerre d’Algérie.

Avant d’être le 4ème chef de canton de Gaoua en 1995 à la suite du décès de son grand frère, Yari Adama Oussé a été élu député pour le compte de l’ODPM-T actuel CDP. A l’assemblée nationale il a porté le projet sur la création et l’existence des chambres d’agriculture .Oussé yari a bénéficié de l’appui du  professeur Justin Dabiré actuel directeur de l’UFR-SJP de l’université de ouagadougou. Il sera le premier député de la majorité à démissionner en 1994 sous blaise Compaoré. Quelques années après , il sera élu commissaire à la CENI jusqu’en 2000 pour le compte des coutumiers. Faut-il le rappeler Adama Yari Oussé a également été secrétaire général de la province du Poni en 1987.

Yari Oussé a reçu plusieurs distinctions. Le 06 Décembre 2019 à la présidence du Faso, il a été élevé à la dignité de Grand-Croix Burkinabè. Il a aussi été fait commandeur de l’ordre nationale et grand officier de l’ordre de mérite. Le chef de canton est musulman.

Dalou Mathieu Da



Articles similaires

4 thoughts on “Décès du chef de canton de Gaoua : Le parcours impressionnant de Yari Adama Oussé

    1. Ouattara Daouda

      Que son âme reposé en paix et que la terre de la belle cité de Bafudji lui soit légère .

      Reply
  1. Bagui FARMA

    Baobab, Papa, Grand-papa, ami voici tout ce que vous étions pour moi quand j’étais au gouvernorat de Gaoua de 2008-2011. La Région du Sud-Ouest a perdu un digne fils.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *