.
.

Les Echos du Sud-Ouest

.

Accident mortel à Bouroum-Bouroum: Les Trois occupants du véhicule abattus


Trois agents du CCVA ont été abattus par des villageois à Banlo, un village situé à quelques encablures de la commune de  Bouroum-Bouroum, une commune située à  25 Km de Gaoua, le chef lieu de la région du sud-ouest.

Ces agents en partance pour Ouagadougou étaient à Gaoua pour une passation de service le jeudi 26 Août. L’agent nouvellement affecté à Gaoua, l’ancien et le chauffeur ont tous été abattus. Les corps ont été retrouvés à un km du goudron. Ce drame selon le correspondant de Bafujiinfos a crée l’indignation au sein de la population. Ils sont nombreux à désapprouver ouvertement ce geste des auteurs.

Ce samedi matin, le procureur près le tribunal de grande instance de Gaoua a envoyé une équipe pour le constat d’usage. Le présumé auteur soupçonné de cet acte est mis aux arrêts et déféré à la maison d’arrêt et de correction de Gaoua.

Un accident qui a causé la mort d’un enfant hier 27 Août 2021 à Banlo est à l’origine de ce drame. Faut-il le rappeler, un jeune de Nako avait subi le même sort en septembre 2020 au péage de Diébougou.

Dalou Mathieu Da



Articles similaires

4 thoughts on “Accident mortel à Bouroum-Bouroum: Les Trois occupants du véhicule abattus

  1. HIEN N'Domakouré

    On en a marre de ces barbaries dans notre région car il n’existe pas de zéro au sein de nos populations. Je pense que les autorités compétentes doivent maintenant agir et recadrer certains comportements inhumains.
    Je suis ahuri, dépassé et j’ose pas croire que mes parents seront capables de tel acte. C’est vraiment très méchant cette animosité de leur part. Oh mon Dieu,quelle population

    Reply
  2. Esaie

    Paix à l’âme des trois agents, on ne le souhaite pas mais c’est une route nationale comment on peut laisser les enfants faufiler sur une route nationale ?

    Reply
  3. Erbak le catalan

    Quelle barbarie. Ils ont agi comme si un accident de route se programme comme une alarme. C’est inhumain

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *