.
.

Les Echos du Sud-Ouest

.

Ville de Ouagadougou : Un élève fini son cours sur la route


Un élève du lycée technique de Ouagadougou(LTO) a été mortellement fauché ce mercredi 23 Mai matin aux feux tricolores de l’université de Ouagadougou non loin du domicile de François Compaoré.

Les camarades de l’élève en première année du génie civile et certains usagers retiennent difficilement les larmes sur les lieux du drame. Un corps allongé et couvert de pagnes d’un usager, la moto force X méconnaissable, la portière et le pare brise du véhicule touché sont les dégâts liés à cet accident. Un riverain notamment un commerçant indique qu’ils étaient deux, tous des élèves sur la moto. Ou est l’autre ? notre source indique qu’il a été conduit à l’hôpital. Il ajoute par ailleurs que ce dernier a été propulsé sur le pare brise du véhicule »Dès les premiers moments, il avait perdu connaissance. C’est nous et le conducteur qui l’avons fait descendre. Il a retrouvé ses sens avant qu’on ne le conduise dans un centre de santé ». Lui a eu plus de chance que son camarade décédé. Il a juste eu des égratignures » ajoute t-il. Quand au conducteur, il a pris la poudre d’escampette lorsque les camarades de l’accidenté arrivaient sur les lieux.

Que s’est-il passé au juste ? Notre témoin mentionne que c’est peu avant 7h que les élèves ont percuté le conducteur du véhicule Mercedes. Selon ce dernier qui a souhaité garder l’anonymat , c’est l’excès de vitesse et le non respect des feux tricolores qui sont à l’origine de ce drame. Pour ce dernier l’excès de vitesse et le non respect des feux tricolores est récurrent à cet endroit et concerne beaucoup les élèves « On a comme l’impression qu’il se pourchasse le matin ou vers 14 heures pour aller à l’école ». Notre compagnon d’un jour invite donc les parents ayant donner des engins à leurs enfants à être très regardant et de mener constamment la sensibilisation.

Dalou Mathieu Da



Articles similaires

2 thoughts on “Ville de Ouagadougou : Un élève fini son cours sur la route

  1. OUATTARA Moussa

    Mes condoléances à la famille de l’accidenté.

    J’ai suivi la conférence de presse de bafujiinfos et je vous encourage. Au moins vous avez pris conscience que le développement de votre région passera par ses fils. (Même si le lièvre est ton ennemi, il faut reconnaître qu’il court vite. Vous êtes intelligents; malheureusement c’est maintenant que vous vous en rendez compte). Félicitations quand même!

    Reply
  2. Josselyn

    Bonjour. Je vous encourage dans votre entreprise de presse mais cette titrologie n’est pas aproprié à mon humble avis. Elle ne respecte pas la douleur des proches.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *